Activité physique : un levier pour garder vos employés mobilisés pendant la pandémie

Activité physique : un levier pour garder vos employés mobilisés pendant la pandémie

En l’espace de quelques semaines, la réalité des organisations et des travailleurs a été complètement chamboulée par la crise de la COVID-19. Et si la pratique d’activités physiques s’avérait un levier intéressant pour nos entreprises dans le contexte du coronavirus? Cette piste a été explorée par ACTIZ lors d’un webinaire présenté par l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA). 

Les défis qui caractérisent le nouveau contexte du travail pendant la COVID-19

La crise a apporté son lot de défis en simultané : 

  • Réorganisation du travail à la maison;
  • Mises à pied;
  • Conciliation télétravail-famille;
  • Augmentation de la sédentarité et du sentiment d’isolement;
  • Relance des activités et retour au travail;
  • Gestion des changements liés au nouveau contexte professionnel. 

Cette nouvelle réalité nécessite de trouver des solutions, être créatifs, et prendre des décisions importantes, et la pratique régulière d’activités physiques peut aider!

Les préoccupations face à la reprise du travail

Un sondage effectué auprès des professionnels en ressources humaines[1] indique que les préoccupations liées au retour au travail sont nombreuses et présentes. Les aspects jugés les plus préoccupants au sein des organisations sont les suivants:

  • Gestion du stress et de l’anxiété chez les travailleurs pour 37 % des répondants;
  • Contrôle de la mesure de distanciation sociale pour 54 % des répondants;
  • Contrôle des symptômes chez les travailleurs et la clientèle pour 33 % des répondants;
  • Indisponibilité de la main-d’œuvre (ex. doivent s’occuper de personnes à charge, sont atteints de la COVID-19) pour 21 % des répondants.  

Les principales préoccupations des organisations à court terme, liées au retour en milieu de travail, sont la gestion de la santé et la sécurité, l’organisation du travail, l’accompagnement des employés, les pratiques de management, et la communication.

La promotion de l’activité physique en milieu de travail est peut-être en bas de la liste des préoccupations des employeurs en ce moment, mais le discours tend à changer. On entend la nécessité de revenir à la promotion de l’activité physique, qui a des avantages notamment au niveau de la santé mentale des employés, dont on entend beaucoup parler durant cette crise.   

Fanny Bouchard, directrice – Santé au travail chez Robin Veilleux Assurances et Rentes collectives inc.

Activité physique : des bienfaits pour les entreprises et les employés

La pratique de l’activité physique en milieu de travail apporte de nombreux bienfaits aux entreprises et à leurs employés. Pas besoin de faire beaucoup. Les petits gestes qui rejoignent votre équipe peuvent faire la différence!

5 trucs et astuces pour les entreprises qui souhaitent intégrer l’activité physique en milieu de travail pendant la crise

Voici des idées pour faciliter la conciliation travail-famille-activité physique et favoriser l’engagement à distance grâce à la promotion de l’activité physique auprès de son équipe.

1. Clarifier les attentes pour permettre la flexibilité

  • Offrir de la souplesse dans l’horaire de travail;
  • Communiquer les balises afin que les employés puissent gérer leur horaire;
  • Convenir du rendement possible.

2. Libérer du temps

  • Poursuivre des mesures de télétravail lorsque c’est possible (on transforme les déplacements en temps actif!);
  • Permettre la pratique d’activités physiques durant les heures
    de travail.

3. Bouger avec les collègues

  • Proposer des moments quotidiens ou hebdomadaires aux employés en branchement simultané : pauses et réunions actives, cours de groupe et entraînements;
  • Se lancer des défis en équipe ou entre équipes. 

4. Communiquer les idées et les bons coups 

  • Être inclusif;
  • Partager des inspirations à l’équipe par l’entremise des canaux de communications;
  • Reconnaître la participation des employés.

5. Impliquer les employés

  • Sonder leurs besoins;
  • Contribuer à la recherche de solutions;
  • Promotion et mise en œuvre.

Les 4 trucs de pro pour les employeurs qui veulent intégrer l’activité physique en milieu de travail 

Nous avons demandé à une spécialiste en santé organisationnelle[2] quels pièges les employeurs devraient éviter. Voici ses conseils. 

1. L’employeur doit être conséquent

« Si les balises de temps ne sont pas claires et que vous ne précisez pas vos attentes, il peut y avoir de l’abus. À l’opposé, des employés peuvent vivre de la culpabilité à l’idée de prendre du temps de travail pour faire de l’activité physique. »

2. Les employeurs devraient considérer les différentes réalités des employés

« Les employés ont des enjeux très différents en ce moment. Des parents qui doivent faire l’école à la maison, des gens qui vivent de l’isolement, ou des problèmes financiers liés à la crise. Il faut essayer de cibler tous ces gens. » 

3. Éviter de mettre l’activité physique sur les épaules d’une seule personne 

« L’activité physique en milieu de travail est l’affaire de tous! Il ne faut pas tout mettre sur les épaules de la personne des ressources humaines, et ne pas essayer de transformer un comité Santé et sécurité en comité Santé et mieux-être. Ce sont des comités très différents! Il faut aller chercher des gens différents qui pourront représenter la diversité des employés de l’entreprise. » 

Par ici pour lire notre article « Comment créer un comité ACTIZ ».

4. Ratisser large dans le choix des activités proposées

 « Il faut plaire à tous, et considérer que tous ne sont pas au même niveau de forme physique. Il faut considérer toutes les activités qui font bouger, comme le transport actif ou le jardinage. » 

Voici un questionnaire parfait pour sonder les intérêts des employés. 

6 idées pour bouger au travail pendant la crise du coronavirus 

Fanny Bouchard a sondé des entreprises avec qui elle travaille pour savoir quels moyens ont été mis en place pour poursuivre la pratique d’activité physique pendant la crise. Voici quelques initiatives intéressantes :

  • Remboursement des applications pour faire de l’activité physique (à défaut de l’abonnement au gym!);
  • Un budget pour des équipements d’activité physique (sportifs et de plein air) à la maison;
  • Des défis virtuels qui visent à faire bouger les gens (ex. Défi Entreprisesle Million de KM du Grand défi Pierre Lavoie, etc);
  • L’utilisation d’applications pour bouger en simultané avec les collègues;
  • Une offre de cours en ligne à périodes fixes; 
  • L’envoi de programmes d’entraînement aux employés pour la semaine.

Pour d’autres bonnes idées, consultez nos articles « 6 astuces pour intégrer l’activité physique au télétravail » et « 12 vidéos d’entraînement proposées par des kinésiologues». 

Vous pouvez revoir la conférence ACTIZ à 2h26 minutes

Vignette CRHA
Voir la vidéo

2
Fanny Bouchard, directrice – Santé au travail chez Robin Veilleux Assurances et Rentes collectives inc.

Partager

Inscrivez-vous à l'infolettre

Une foule de ressources, d'outils et d'idées pour favoriser l'activité physique au travail.