Génération Z au travail : comment s’adapter à leur arrivée

Génération Z au travail : comment s’adapter à leur arrivée

Les premiers représentants de la génération Z font leur entrée sur le marché du travail. Ces personnes nées entre 1995 et 2010 se caractérisent notamment par leur aisance avec le numérique. Certaines entreprises ont donc 4 générations différentes sur un même lieu de travail. Il devient alors important, comme gestionnaire, de comprendre ces nouveaux venus et de connaître leurs éléments de motivation au travail, dont l’importance qu’ils accordent à la pratique régulière d’activités physiques.

Quelles sont les différences entre les générations X, Y et Z?

Voici un tableau comparatif de certains éléments qui différencient la génération X, la génération Y et la génération Z, particulièrement par rapport à leur relation avec le travail. .

Différence entre les générations X, Y et Z :

Génération X Génération Y Génération Z
Année de naissance 1965-1980 1980-1995 1995-2010
Ce qu’il recherche au travail Équilibre travail famille Liberté et flexibilité Sécurité et stabilité

Appareil de prédilection
Ordinateur portable Tablette et téléphone Trop tôt pour le dire!
Moyen de communication privilégié Texto En ligne et mobile Vidéo
Trait caractéristique Loyal Entrepreneur Multitâche
Perception de l’autorité Peu impressionnant Politesse Communication
Style de leadership qui lui correspond Compétence Rassemblement Dialogue
Ce qui compte le plus Statut social Expérience (voyage, soupers, etc.) Réalité, recherche de la vérité

Génération Z ou milléniaux?

La définition de milléniaux est plus large et englobe à la fois la génération Y et la génération Z, tout comme la dénomination « natifs », qui veut dire ceux qui sont nés avec la technologie.

Les caractéristiques de la génération Z

Voici quelques notions de base pour mieux comprendre comment fonctionnent les jeunes de la génération Z :

  • Ils n’ont jamais connu la vie sans connexion réseau.
  • Ils sont soudés à leur téléphone (encore plus que la génération Y) mais privilégient les discussions en personne au travail. L’un n’empêche pas l’autre!
  • Ils sont de grands consommateurs des produits technologiques ludiques (dont les consoles de jeu).
  • Ils tiennent plus à leur vie privée que les Y (qui publient presque tout partout). Les Z utilisent des réseaux avec des cercles fermés et une portée limitée dans le temps. Ils sont beaucoup plus sélectifs dans ce qu’ils partagent.
  • Ce sont des « dialogueurs » : ils évitent la confrontation et utilisent le dialogue pour comprendre les différentes réalités qui les entourent.
  • Ils sont radicalement inclusifs : se connecter aux différentes réalités est une richesse.
  • L’honnêteté et la transparence sont des valeurs fondamentales pour eux.
  • Ils sont éduqués, réalistes et pragmatiques.

Quelles sont les attentes de la génération Z au travail?

  • Le sens de la communauté est très important. Ils veulent faire partie d’un écosystème local et sentir qu’ils y contribuent.
  • Selon eux, la qualité la plus importante d’un patron est la bonne communication.  Ils aspirent à ce que le dialogue soit ouvert avec leurs supérieurs.
  • Ils recherchent une stabilité financière et se rebutent moins au travail de bureau et au 9 à 5 que les Y.
  • Ils fonctionnent en mode multitâche. Ils désirent donc avoir une certaine autonomie dans la réalisation des tâches qui leur sont assignées.
  • Contrairement aux Y, ils ne cherchent pas à progresser à l’aide d’un mentor, mais préfèrent tracer leur propre chemin. D’ailleurs, plusieurs d’entre eux choisissent ou considèrent l’entrepreneuriat dans leur choix de carrière.
  • Ils préfèrent travailler avec des objectifs clairs et à court terme, avec des rétroactions fréquentes plutôt qu’une seule rencontre annuelle.

Quelles sont les valeurs de la génération Z?

Pour la génération Z, la valeur du plaisir occupe une place centrale dans la vision du travail. Viennent ensuite la santé, le bien-être au travail et l’équilibre travail-vie personnelle. Pour réussir à s’adapter à l’arrivée de la génération Z au travail, il est essentiel d’offrir des postes qui répondent à ces valeurs.

Comment motiver la génération Z au travail?

En intégrant ces valeurs importantes, et en répondant à leurs attentes à travers vos pratiques d’entreprise, vous aurez un impact immédiat sur la motivation des employés de la génération Z. Voici quelques exemples concrets de mesures à mettre en place en ce sens.

1- Donner des possibilités d’avancement

La possibilité d’avancement serait le principal facteur de rétention des employés pour la génération Z.

Plus qu’une augmentation de salaire, c’est la possibilité de tracer leur propre chemin dans votre entreprise qui les motive. Tracez leur avenir avec eux, pas pour eux : ils veulent participer au cheminement. Ils développeront leur loyauté si vous leur offrez un milieu de travail qui favorise leur bien-être et de la reconnaissance.

2- Suivre la cadence technologique

Pour un membre de la génération Z, un bon réseau sans fil fait partie des critères de sélection pour un emploi. Et toutes les technologies que vous utilisez – appareils comme applications – sont importantes pour eux. Plutôt que d’imposer vos (vieilles) méthodes, demandez-leur conseil sur les meilleurs outils pour votre entreprise. Vous en sortirez gagnant.

3- Vivre à l’échelle humaine

La génération Z communique sans cesse et a un grand sens de la communauté. Soyez le plus transparent possible avec eux et ouvrez le dialogue. Les communications classiques d’entreprise (sens unique de la direction vers les employés) ne les toucheront pas efficacement. L’ouverture et la reconnaissance sont des façons privilégiées de créer une bonne relation avec eux.

4- Prévoir des moments pour la critique : dans les deux sens

Parce qu’ils aiment que le dialogue soit ouvert avec leurs supérieurs, mais aussi avec leurs collègues, les périodes d’échanges sont à privilégier. Qu’elles soient formelles (réunions de rétroaction, évaluations, etc.) ou informelles (pratique de sport, jogging en équipe, etc.), elles permettront d’échanger et d’évoluer ensemble à travers les réussites ou les défis.

5- Mettre leur compétence en valeur et à contribution

Vous savez qu’un membre de votre équipe excelle pour faire des présentations? Aime donner de la formation? Faire du montage vidéo?  Est très bon pour recruter des employés? Servez-vous des forces de votre équipe! Les représentants de la génération Z ont beaucoup de talents et de compétences diversifiées. Ils sont autodidactes grâce aux tutoriels sur le web, et vous pourriez être surpris de l’apport de leurs talents cachés.

Mettre le bien-être des employés en priorité

Les travailleurs de la génération Z s’attendent aussi à ce que le milieu de travail soit un endroit agréable, humain, et que leur employeur se soucie de leur bien-être. En ce sens, la mise en place de programmes ou activités physiques devrait être considérée, afin de leur offrir un milieu de travail qui répond à leurs attentes et correspond à leur valeur. C’est pourquoi l’activité physique au travail peut avoir un grand impact sur la motivation de cette génération.

Pour en savoir plus sur la motivation en général, consultez notre article Comment stimuler la motivation au travail?.

L’activité physique au travail utilisée comme source de motivation pour la génération Z

Les jeunes travailleurs sont plus actifs que ceux de la génération X. Et l’activité physique se pratique différemment chez les milléniaux. On n’adhère pas tant à un sport dans lequel on se spécialise, mais on pratique différentes activités. On aime changer!

L’activité physique fait partie de leur mode de vie pour plusieurs raisons : pour être bien dans leur peau, pour s’accomplir, pour leur apparence et pour leur santé. Les saines habitudes de vie sont bien perçues socialement et valorisées par les milléniaux.

Et ils s’attendent à ce que leur mode de vie actif soit encouragé et même récompensé par leur employeur : installations sur place, horaire flexible, programme de reconnaissance, etc.

Cela rejoint parfaitement la conception relationnelle de la génération Z : communication et dialogue. Pratiquer une activité physique sur les lieux du travail avec un supérieur écrase la pyramide hiérarchique et les communications à sens unique.

La promotion de l’activité physique dans votre entreprise devient donc un facteur de motivation et de rétention des employés, et une façon de créer un meilleur environnement de travail pour les nouveaux travailleurs de la génération Z.

Après tout, nous sommes tous à la recherche du bonheur au travail! Envie de voir à quoi ça ressemble? Rencontrez des entreprises d’ici qui ont choisi d’intégrer l’activité physique dans leur milieu de travail

Prêt à passer à l’action?

Super! On a des outils à télécharger, que vous pouvez utiliser dès maintenant. Découvrez ce qui peut vous être utile ici.

Partager

Inscrivez-vous à l'infolettre

Une foule de ressources, d'outils et d'idées pour favoriser l'activité physique au travail.