L’activité physique pour faciliter les relations de travail

L’activité physique pour faciliter les relations de travail

ACTIZ a rencontré l’entreprise CorActive pour savoir comment la promotion de la pratique régulière d’activités physiques dans leur milieu de travail a eu un impact sur les relations de travail. Cette compagnie située dans la ville de Québec fabrique de la fibre optique de haut calibre et emploie une soixantaine de personnes. CorActive se distingue sur le plan de l’activité physique grâce à son comité vélo qui met en place des mesures populaires auprès des employés, qui sont désormais plus nombreux à venir au travail en vélo. Et c’est l’entreprise au complet qui profite des bénéfices, dont de meilleures relations de travail.

Regardez la vidéo de présentation de CorActive

Le comité vélo : quand la direction et les employés font équipe

La mise en place du comité vélo est née d’un échange entre la direction et les employés de CorActive. La direction a sondé les intérêts et les besoins des employés, et l’idée est venue d’un employé qui venait déjà au travail en vélo. Un comité s’est rassemblé; rien de compliqué, nous indique Yann Vasseur, technicien en fibre optique et membre du comité vélo : « On prend des gens qui aime faire du vélo, on les met ensemble et on émet des idées. » Le comité a ensuite rencontré le président qui, ça tombe bien, est aussi un adepte du vélo.

Quand le comité a proposé ses idées pour favoriser les déplacements en vélo, la direction les a bonifiées. « Quand la direction encourage des projets comme ça, habituellement, ça va bien », précise Gisèle Chouinard, directrice financière et administrative.

Ainsi, CorActive offre un incitatif financier pour chaque déplacement en vélo, des vélos libre-service, vestiaires et douches et même un atelier de réparation de vélo.

Les bénéfices du comité vélo sur les relations de travail

On le constate déjà dans la façon dont le programme de vélo a été mis en place : les échanges entre les membres du comité et les membres de la direction sont ouverts, positifs et respectueux. C’est grâce aux deux parties! D’un côté, le comité s’assure de proposer des idées solides, qui répondent aux besoins des employés, avec des plans d’action et un budget. De l’autre, la direction est à l’écoute, fait confiance à son comité et lui accorde les ressources nécessaires.

La passion du vélo d’un employé et du nouveau directeur général a facilité la mise en place de cette nouvelle initiative, mais rapidement, c’est l’ensemble des employés qui ont senti l’ouverture, la confiance, l’encouragement et la reconnaissance dans les relations de travail chez CorActive.

Fierté et mobilisation

Les employés et la direction ont remarqué un plus grand sentiment d’appartenance depuis l’arrivée du comité vélo. L’ouverture dans les relations de travail contribue évidemment à ce sentiment. Les gens sont aussi plus fiers de leur entreprise. Le programme de vélo a mobilisé beaucoup d’employés, et encore plus la saison prochaine souhaite-t-on, avec davantage de mesures pour favoriser les déplacements à vélo. C’est un élément distinctif de l’entreprise, une fierté pour les employés comme pour l’employeur.

Ces bénéfices sur la relation de travail ont également un impact sur la rétention du personnel, un enjeu important pour plusieurs PME.

Encouragement et remerciement

Les relations sont très positives autour de la promotion du transport actif. Les employés se sentent encouragés par l’employeur avec les moyens mis en place, et les employés sont très reconnaissants de pouvoir profiter de ces mesures. Ça fait beaucoup plus de sourires au travail!

Entraide et complicité

On pourrait croire (à tort) que les déplacements en vélo au travail sont des activités individuelles. Peut-être le bout au domicile, mais certainement pas le bout au travail! Les employés qui arrivent en vélo se côtoient au vestiaire, échangent des nouvelles et partagent leur expérience à vélo. On s’échange des conseils de sécurité, des itinéraires, etc. Les cyclistes s’entraident aussi à l’atelier mécanique où ils peuvent réparer ou ajuster leur vélo ensemble. Il s’installe un sentiment de proximité et de complicité dans cette pratique. Et ça fait des envieux : on a même vu des employés montrer à d’autres comment faire du vélo dans le stationnement. Le comité vélo aide aussi à développer l’esprit d’équipe!

L’importance des relations de travail

Quelles sont vos mesures pour favoriser l’établissement et le maintien de rapports sains, fructueux et harmonieux entre l’employeur et les employés? N’oubliez pas que la relation avec les collègues de travail peut avoir une plus grande importance que le salaire sur la satisfaction et la motivation de vos employés

Encore plus de bénéfices pour l’entreprise

En plus de l’impact positif sur les relations de travail, le comité vélo de CorActive entraîne de bons résultats pour l’entreprise. Côté productivité, les employés participants se sentent bien réveillés le matin, plus détendus et prêts à se consacrer à leur tâche avec énergie. On sent que les gens sont plus en forme. L’entreprise a aussi remarqué très peu d’absences chez les employés qui se déplacent à vélo. 

Envie d’en savoir plus? Consultez notre article Au boulot à vélo sur l’initiative de CorActive, ou découvrez un autre exemple d’impact de la pratique régulière d’activités physiques au travail sur l’esprit d’équipe chez Devolutions.

SOURCE
1
1. LAMARCHE, B., CLOUTIER G. et FOREST, J. (2013). « La rémunération n’est pas (seulement) une question d’argent », Effectif, volume 16, numéro 5.

Partager

Inscrivez-vous à l'infolettre

Une foule de ressources, d'outils et d'idées pour favoriser l'activité physique au travail.