Les avantages du transport actif vers le travail

Les avantages du transport actif vers le travail

La pandémie a profondément chamboulé nos habitudes. Alors que plusieurs personnes reprennent le chemin de leur milieu de travail ou le feront dans les prochains mois, pourquoi ne pas repenser à la façon dont on se déplace et miser un peu plus sur le transport actif? 

Troquer la voiture, l’autobus ou le métro contre le vélo, la marche ou le jogging comporte de nombreux bienfaits qu’on vous présente ici.

Les bienfaits du transport actif pour la santé des employés

Dans le contexte de pandémie, une part de la population a moins bougé, moins fait de sport et a peut-être des réticences à réintégrer les transports en commun. 

« Utiliser le vélo pour se rendre au travail représente une très bonne façon d’intégrer une remise en forme dans la routine quotidienne », avance Louis Lalonde, chargé de projet pour le Mouvement VÉLOSYMPATHIQUE. Ce programme mis sur pied par Vélo Québec en 2015 encourageant entre autres les organisations à faire du vélo une réelle option en matière de transport.

Même les gens qui n’ont jamais été de grands sportifs peuvent très bien adhérer au principe du transport actif comme le vélo. « Plusieurs croient que de se déplacer en vélo matin et soir n’est pas pour eux, de peur que ce soit trop difficile et même pénible, remarque en effet M. Lalonde. Pourtant, la plupart du temps, chacun peut choisir l’intensité avec laquelle il pédale, et il est presque toujours possible d’opter pour un niveau de difficulté de facile à modéré pour que le trajet reste agréable ».

Bouger pour se rendre au travail a non seulement des répercussions positives sur la santé physique, mais également sur le bien-être mental, car l’exercice contribue à réduire le stress.

Se déplacer par ses propres moyens en se dépensant physiquement fait en sorte d’établir une meilleure coupure entre le milieu de travail et le domicile.

— Louis Lalonde

M. Lalonde ajoute aussi que ce mode de transport permet de réduire le fardeau financier de ses utilisateurs. Ceux-ci disposent aussi d’une plus grande liberté, car ils ne sont pas dépendants de la circulation routière ni des horaires d’autobus.

Le transport actif est aussi profitable pour les employeurs

Pour une entreprise, avoir des employés en santé suppose nécessairement des bénéfices.

— Louis Lalonde

Cela entraîne par exemple une productivité accrue ainsi qu’une réduction de l’absentéisme. C’est pourquoi il est profitable pour une organisation d’encourager le transport actif. 

Cela peut se traduire par la mise en place de mesures comme l’implantation de supports à vélo, de douches, de casiers, de vestiaires et d’une station mécanique où les cyclistes trouveront les outils pour réaliser les réparations mineures de leur vélo. 

La diffusion d’information, concernant par exemple les bonnes pratiques à adopter pour rouler en milieu urbain, ou les activités organisées, comme des randonnées en groupe, représente aussi une bonne façon d’inciter les équipes à embarquer dans l’aventure.

Notre article « Qui est responsable de la productivité au travail : l’employeur ou l’employé?» donne d’autres pistes inspirantes si vous désirez approfondir le sujet. 

CAS VÉCU

Au boulot à vélo

Voyez comment l’entreprise CorActive a mis sur pied un programme vélo qui a décuplé la productivité de son capital humain.

image

Au défi!

Vos équipes seront encore en télétravail pour un moment, ou vous avez décidé d’adopter définitivement cette façon de faire? Pourquoi ne pas tirer profit du temps habituellement consacré aux déplacements pour plutôt le dédier à la pratique de vélo, à la course, à marche, au yoga, des étirements, etc.? 

Pour motiver les troupes, mettez de l’avant des défis d’équipe, comme notre entraînement facile en 15 minutes, notre calendrier de 14 jours de pauses actives ou des idées contenues dans l’article « Activité physique en entreprise : 4 initiatives originales pour contrer l’isolement des employés »!

Partager

Inscrivez-vous à l'infolettre

Une foule de ressources, d'outils et d'idées pour favoriser l'activité physique au travail.