Freins à l’activité physique en milieu de travail : des solutions accessibles! [Balado]

Freins à l’activité physique en milieu de travail : des solutions accessibles! [Balado]

Il existe 5 principales raisons qui empêchent les dirigeants de PME québécoises de mettre en place des mesures pour encourager l’activité physique de leurs employés. Avec la collaboration d’ACTIZ, le journal Les Affaires s’est penché sur la question dans les 5 épisodes du balado Recherchées : entreprises actives. À écouter!

Les principaux freins à l’implantation d’activité physique en PME

C’est un secret de polichinelle : l’inactivité des employés est un réel problème pour les entreprises. L’Étude sur l’activité physique des employés réalisée en 2019 par Léger a révélé que cinq principales raisons empêchent les dirigeants de PME québécoises de mettre en place des mesures pour encourager l’activité physique de leurs employés:

  1. le manque de temps;
  2. leur manque d’intérêt des employeurs;
  3. le fait de diriger une organisation trop petite;
  4. le manque ou l’absence de motivation des employés;
  5. l’argent, ou le manque de ressources financières disponibles. 

Dans une enquête sonore découpée en cinq chapitres, le balado Recherchées : entreprises actives part à la quête de solutions pour ces cinq principaux freins. On y rencontre des experts qui proposent des solutions pratiques et simples, ainsi que des employés et dirigeants de PME, qui partagent leurs initiatives et leurs meilleurs trucs.

On vous dévoile un petit punch : selon TOUTES les entreprises interrogées, la meilleure façon d’implanter l’activité physique en entreprise… c’est d’essayer!

1. Le manque de temps pour implanter des mesures d’activité physique

Le manque de temps; c’est la raison la plus fréquemment évoquée pour expliquer l’absence de mesures d’activité physique dans les PME. Mais être ne demande pas nécessairement une heure (et une douche!). Ça peut aussi être simple. Lysanne Doyon, fondatrice de Bouger Plus, et Shanelle Pascal, conseillère, gestion des talents de Brio Conseils, identifient les meilleures pratiques qui permettent d’intégrer des moments d’activité physique à votre journée de travail.

Avoir des employés en santé, ça les rend plus productifs! L’activité physique devient un facteur-clé dans l’investissement qu’on peut faire.

— Lysanne Doyon, Kinésiologue

UN OUTIL GRATUIT POUR LES ENTREPRISES

Suivez les étapes de notre guide pour profiter des bénéfices de l’activité physique en milieu de travail et en télétravail.

image

2. La déresponsabilisation de l’employeur face à un milieu de travail actif

L’activité physique a des bienfaits à court et long terme au sein des organisations, et voilà pourquoi les employeurs devraient encourager leurs équipes à bouger. Dans cet épisode, Caroline Galipeau, kinésiologue, candidate au doctorat et détentrice d’une maîtrise en ressources humaines, explique pourquoi certains employeurs ont l’impression que ce n’est pas leur responsabilité et pourquoi ça devrait l’être. On rencontre aussi Alexandra Gibeault, directrice des opérations et du développement des affaires à Skytech Communication, qui témoigne des bienfaits que l’activité physique a eu sur son équipe. 

L’activité physique en entreprise fait partie d’un ensemble de mesures qui vise à la fois le bien-être de l’employé, mais aussi la marque de l’employeur.

— Caroline Galipeau, Kinésiologue 

3. L’entreprise est trop petite pour implanter des mesures d’activité physique

Une organisation n’est jamais trop petite pour mettre en place des infrastructures permettant l’activité physique de ses employés. Évidemment, il ne faut pas confondre activité physique et sport. Encourager la pratique d’activité physique peut prendre plusieurs formes : faire la promotion des avantages, réduire le temps de sédentarité, offrir des mesures incitatives, proposer des moments actifs en milieu de travail, etc. Le kinésiologue Ahmed Jérôme Romain et la fondatrice de CoBoom, Catherine Dubé, expliquent qu’il faut seulement trouver la formule adaptée à l’entreprise!

Une entreprise n’est jamais trop petite pour faire la promotion de l’activité physique. Il faut juste trouver la bonne formule adaptée à son entreprise.

— Ahmed Jérôme Romain, Kinésiologue

4. Le manque ou l’absence de motivation des employés pour bouger 

Plusieurs facteurs influencent la motivation à bouger, notamment le sentiment de compétence (on doit se sentir bon), le choix de l’activité, qui ne doit pas être imposée, la présence d’une autre personne qui nous motive, l’environnement dans lequel on se trouve, etc. Jean-Michel Pelletier, psychologue, et Louis-Philippe Vallée, président et directeur général de Nexxus Innovation nous expliquent comment mettre en place les meilleures conditions possibles pour motiver les employés à bouger. 

Pour motiver vos employés à bouger, il n’y a rien de mieux que de leur demander ce dont ils ont besoin pour bouger, et ce qu’ils ont envie de faire, et proposer des activités variées.

— Jean-Michel Pelletier, Psychologue

Suivez le balado Recherchées : entreprises active‪s‬ produit par le journal Les Affaires sur Spotify ou Apple Podcast.

5. Le manque d’argent pour implanter des mesures d’activité physique

Ah, l’argent! Il n’est pas nécessaire d’investir un gros montant afin d’implanter des mesures liées à l’activité physique dans une entreprise. D’ailleurs, il ne faut pas mesurer cet investissement en dollars, mais plutôt en productivité, en efficacité, en esprit d’équipe, etc. Le comptable Kevin Dupuis fait le calcul! 

Avant d’installer des gyms à 40 000 $, il y a vraiment des solutions faciles à mettre en place pour implanter l’activité physique en entreprise!

— Kevin Dupuis, Comptable

–       Kevin Dupuis, Comptable

Suivez le balado Recherchées : entreprises active‪s‬ produit par le journal Les Affaires sur Spotify ou Apple Podcast.

Partager

Inscrivez-vous à l'infolettre

Une foule de ressources, d'outils et d'idées pour favoriser l'activité physique au travail.