FERMER

Activité physique en entreprise: 20 PME inspirantes

Activité physique en entreprise: 20 PME inspirantes

On peut dire que ces 20 entreprises québécoises initient le mouvement. Elles sont passées à l’action en déposant une demande au Programme d’aide financière aux entreprises en matière d’activités physiques (PAFEMAP) pour inciter leurs employés à bouger. Avec succès ! Elles attendent maintenant la levée des mesures sanitaires pour reprendre pleinement leurs activités.

  • Location de Motoneiges Haute-Matawinie inc., Saint-Michel-des-Saints, Lanaudière
  • TKNL Créateurs d’expériences, Boucherville, Montérégie
  • Coboom, Montréal
  • OMNIFAB, Louiseville, Mauricie
  • APN inc., Québec, Capitale-Nationale
  • Dassault Systèmes, Montréal
  • Ambioner, Lebourgneuf, Québec
  • Axper inc., Richelieu, Montérégie
  • Julien inc., Québec, Capitale-Nationale
  • Iceberg Finance, Québec, Capitale-Nationale
  • Jakarto, Montréal
  • Beaulieu Décor, Rimouski, Bas-St-Laurent
  • Christian MARCOUX cuisine et mobilier design, Beauce (St-Isidore), Chaudière-Appalaches
  • Groupe NordFab, Repentigny, Lanaudière
  • Portefeuille Soucy inc., Drummondville, Centre-du-Québec
  • Courlem Électrique inc., Saint-Cyrille-de-Wendover, Centre-du-Québec
  • Collège Charles-Lemoyne, Longueuil et Saint-Lambert, Montérégie
  • Gestion Global Excel, Sherbrooke, Estrie
  • Skytech Communications, Montréal
  • Plastiques GPR inc., Saint-Félix-de-Valois, Lanaudière

Location de Motoneiges Haute-Matawinie inc., Saint-Michel-des-Saints, Lanaudière : Une idée qui fait du chemin

Il y a longtemps que l’idée d’une salle de sport en entreprise trottait dans la tête d’Audrey Rivest. Mais comme elle était relativement nouvelle chez Location de Motoneiges Haute-Matawinie inc., elle n’osait pas la soumettre à ses patrons. C’est en entendant parler de la subvention PAFEMAP à la radio qu’elle a eu l’audace de le faire !

Accompagnée d’une ex-collègue tout aussi sportive qu’elle – jogging et ski de fond à l’heure du lunch, exercices de musculation à la maison, dek hockey, motocross –, la jeune femme a proposé un projet de salle d’entraînement dans les locaux de l’entreprise. Bien joué ! Non seulement les dirigeants se sont montrés ouverts à une telle proposition, mais les employés aussi : un sondage interne a démontré que sur les 25 employés à temps complet, une vingtaine y étaient favorables.

Le choix d’équipements a aussi fait l’unanimité. Aux tapis roulant, vélo stationnaire, rameur, poids libres, ballons d’exercice, station de poulie et tapis de sol se sont ajoutés une télé, un miroir et un système de ventilation efficace. L’aménagement d’une douche et de vestiaires a aussi été prévu. Tous les travaux ont pu être menés à terme. Restent quelques appareils à recevoir. 

C’est un projet que j’avais vu dans d’autres entreprises et qui m’a toujours allumée. La subvention a permis de le concrétiser.

– Audrey Rivest, contrôleure

Sur les 25 employés à temps complet, 80 % sont favorables à l’implantation d’une salle d’entraînement dans les locaux de l’entreprise.

TKNL Créateurs d’expériences, Boucherville, Montérégie : Un beau grand gym dans une mezzanine

actiz-Gym-TKNL

Chez TKNL, plusieurs petits projets visaient déjà à améliorer la qualité de vie des employés – télétravail, terrasse, espace salon et jeu. Mais le comité de gestion voulait aller plus loin en aménageant un gym permanent. 

Surtout que les sportifs sont nombreux dans cette entreprise de Boucherville bordée de sentiers de course. Pour les adeptes de boxe et d’arts martiaux, toutefois, ce n’était pas pratique de suivre les cours dans un espace commercial situé de l’autre côté de la rue ! Aussi, quand la mezzanine s’est libérée, le comité a sauté sur l’occasion.

La nouvelle salle de sport accessible gratuitement à tous les employés en tout temps comprend des vélos stationnaires, des rameurs, des sacs de boxe et des tatamis pour l’entraînement au sol, mais aussi un espace pour les sports de table (ping-pong et baby-foot), excellents pour évacuer le stress.

Des mesures incitatives ont aussi été mises en place : horaires flexibles, cours de kickboxing, judo, yoga et CrossFit, marathons, sorties de ski, douche et supports à vélos, réunions debout à l’extérieur, groupe dédié à la remise en forme et entente avec un centre d’entraînement.

Avant la pandémie, les employés ont pu inaugurer le gym, les installations et les cours de yoga, très populaires. Tous attendent maintenant sa réouverture !

 Nous voulons créer une ambiance chaleureuse et conviviale pour inciter le plus de gens à s’entraîner. 

– Pascal Nguyen, directeur des opérations

Avec 18 participants au premier cours de yoga, ça augure bien pour la suite ! 

Coboom, Montréal : Cours de yoga et bootcamp au boulot

Accompagner les PME d’ici vers le succès, voilà qui est passionnant… mais plutôt sédentaire ! Pour garder la motivation des troupes dans le tapis et commencer la semaine du bon pied, il fallait trouver une façon de faire bouger les employées. 

actiz-Coboom–salle-yoga

Située à quelques minutes d’un parc, l’entreprise montréalaise Coboom a donc lancé une option d’entraînement dans le but d’améliorer la santé physique de ses conseillères, de réduire de moitié le taux d’absentéisme et de diminuer le stress au quotidien.

Le comité CO-BOUGE nouvellement mis en place coordonne les deux activités physiques hebdomadaires données sur les heures de travail, soit une séance de yoga de 60 minutes et un cours de groupe de style bootcamp à l’extérieur, qui a lieu beau temps mauvais temps.

La direction s’est quant à elle engagée à délester ses employées de 5 % de leur charge de travail, soit deux heures par semaine, pour leur permettre de participer aux activités tout en étant rémunérées.

Avec la pandémie, le comité a dû revoir la formule en offrant des cours de yoga virtuels. L’avantage : chacune y a accès, qu’importe le lieu et le moment. Et comme la séance est offerte le vendredi midi, voilà une bonne façon de décrocher et d’évacuer le stress accumulé juste à temps pour le week-end !

Nous voulons faire bouger les employés afin de commencer la semaine du bon pied ! 

– Laurie Michaud, conseillère

L’objectif : améliorer la santé physique des employés pour réduire de 50% le taux d’absentéisme.

OMNIFAB, Louiseville, Mauricie : Bon pour le moral et l’esprit d’équipe

Omnifab possédait déjà un gym avec des appareils de musculation. Or il était trop petit pour des entraînements de groupe. Une nouvelle salle multisport a donc été construite. 

actiz-Omnifab-velo-stationnaire

Dès le début des travaux, un comité santé et bien-être a été mis en place pour discuter des activités. Après plusieurs rencontres, il a été décidé de sonder les employés de façon anonyme sur 7 activités. Le choix s’est arrêté sur le spinning, le yoga, le ping-pong et la boxe. Les services d’un entraîneur ont été retenus pour des cours de groupe et un accompagnement par une kinésiologue a aussi été prévu, le tout aux frais de l’entreprise.

Afin d’optimiser l’utilisation de l’espace, le comité a établi un horaire d’entraînement. Il veille aussi à sensibiliser les employés sur les bienfaits de l’activité physique et à rester à l’écoute de leurs besoins (les nouveaux employés sont informés du fonctionnement de la salle multisport dès leur entrée en poste). Ceux qui le désirent peuvent partager leurs bons coups dans un petit cahier recensant les événements.

Les bienfaits se sont vite fait sentir, avec un taux de participation record, et des cours ont dû être ajoutés ! Dès les premières semaines, les participants se sont montrés plus productifs, plus heureux, et moins souvent absents au travail. Après un entraînement, le taux de concentration élevé tend à faire chuter les risques d’erreurs. Bref, tout le monde y gagne grâce à un meilleur esprit d’équipe, une meilleure ambiance et plus d’entraide entre collègues.

Avant, les employés travaillaient en silo, maintenant tous ceux qui s’entraînent sont portés à s’entraider. 

– Rosalie Morel, agente de développement

Plus de 75% des employés utilisent la salle de sport.

APN inc., Québec, Capitale-Nationale : Un gym inspirant à la hauteur des attentes

Pour les dirigeants d’APN, évoluer avec des employés actifs et en bonne santé représente un atout. Aussi ils souhaitaient offrir aux troupes une salle d’entraînement à la hauteur de leurs attentes. L’idée de bâtir une salle de sport accessible à tous, 24h/7, s’est concrétisée avec le projet d’agrandissement de l’usine.

De nombreux équipements sont prévus pour l’entraînement cardio – vélos stationnaires, tapis roulants, elliptiques – et d’autres pour l’entraînement musculaire – poids et altères, station multiplex, cage d’entraînement, ballons et tapis de CrossFit. Un espace sera réservé pour les cours de groupe – spinning, CrossFit, cardioboxe, etc.  

Les travaux d’agrandissement devaient se terminer en avril 2020, mais avec la pandémie, le projet a pris du retard. Il demeure néanmoins bien vivant. En attendant l’ouverture, les employés ont été invités à partager sur un babillard virtuel Pinterest des photos de leur gym de rêve !

 Avoir des employés actifs et en bonne santé, c’est un plus pour l’entreprise. 

– Jean-Philippe Lemieux, directeur des ressources humaines

Dassault Systèmes, Montréal : Encourager ses troupes à bouger pour rester en santé

Afin d’accroître la santé de ses employés et de leur permettre de mieux concilier travail et vie personnelle, l’entreprise montréalaise Dassault Systèmes a mis en place des mesures incitatives intéressantes sur les heures de travail, comme des cours de yoga et des cours de conditionnement physique personnalisés dans un centre de sport situé tout près du bureau.

En 2019, un atelier avait permis à chacun de procéder à l’évaluation de sa propre condition physique avec un kinésiologue. Cette initiative a dû être mise sur pause en 2020 en raison de la pandémie, tout comme les séances au gym. Les cours de yoga ont toutefois pu être maintenus de façon virtuelle. La direction encourage également ses troupes à pratiquer des activités sportives à l’extérieur – marche, course, vélo, etc. – en acquittant les coûts d’inscription (approbation requise).

Jusqu’ici, le niveau d’engagement des employés est bon et les commentaires reçus sont positifs. Bref, les participants en redemandent !

 Finies les excuses de manquer de temps pour se mettre en forme ! 

– Valérie Dumais, Spécialiste, Avantages sociaux et Processus RH

Le taux de participation oscille autour des 10%.

Ambioner, Lebourgneuf, Québec : Gym, vélo, boulot

Plusieurs employés de la firme d’ingénierie présentaient un intérêt pour la course à pied, le vélo, l’entraînement, le volleyball, l’escalade, le football, la natation, alouette ! Il ne restait plus qu’à combler leur soif de bouger sur leur lieu de travail, à encourager les plus sédentaires à faire de l’exercice, et pourquoi pas, à inciter tout ce beau monde à se rendre au boulot en transport actif ! 

actiz-Ambioner–Tapis

Les avantages d’une telle initiative étaient clairs aux yeux des dirigeants : améliorer le bien-être et la santé des employés, favoriser la rétention et attirer de nouveaux talents.

Le déménagement de l’entreprise à Lebourgneuf, dans un bâtiment tout rénové, fut l’occasion d’intégrer une petite salle multifonction insonorisée dans les plans d’aménagement, munie d’équipements de qualité adaptés à plusieurs types d’activités – tapis de course, vélo de spinning, cage d’exercice, poids et haltères, élastiques, cordes à danser, tapis de yoga, ballon lourd, etc.  Les services d’un entraîneur privé avaient été retenus pour offrir des cours de groupe ainsi que des ateliers sur la nutrition et l’entraînement.

Avec la pandémie, la salle de gym, complétée à 80 %, est restée fermée plusieurs mois. Vu le faible achalandage, les cours de groupe ont été annulés. Les employés peuvent utiliser des programmes en ligne. Lorsque les mesures sanitaires le permettront, l’organisation de défis sportifs mensuels pourra reprendre.

Par ailleurs, comme l’entreprise soutient le développement durable, des douches et des supports à vélo intérieurs ont été prévus pour permettre aux employés d’utiliser les transports actifs, qui se sont avérés très populaires cet été ! Pratiquement tous les supports à vélo étaient occupés. Les équipes de travail étaient invitées à relever différents défis lors du « mois du vélo » pour cumuler des points. Ambioner est d’ailleurs en voie d’obtenir la certification VÉLOSYMPATHIQUE de Vélo Québec.

 Nous espérons que le nombre de marcheurs, de coureurs et de cyclistes augmentera grâce aux incitatifs que nous mettons en place. 

– Anne-Marie Caron, adjointe administrative

Axper inc., Richelieu, Montérégie : Un gym pour attirer les nouveaux talents

En vue de promouvoir la santé et le bien-être de ses employés, l’entreprise de solutions de comptage de personnes située en Montérégie a aménagé un gym dans ses locaux et fait d’une pierre deux coups : d’une part, elle promeut les saines relations et l’esprit d’équipe à travers l’activité physique, et d’autre part, elle favorise l’attraction de nouveaux talents passionnés par le sport et soucieux de leur bien-être.

La salle comprend plusieurs équipements, dont des appareils de musculation, un vélo de spinning, un tapis roulant, un elliptique, un banc multiposition, des poids, un ensemble de plaques avec barre olympique, un sac de boxe, etc. Axper inc. organise aussi régulièrement des activités familiales de collecte de fonds pour des équipes sportives locales. Le taux de participation élevé – le gym est utilisé matin, midi, soir et fin de semaine – parle de lui-même : le projet est un succès !

Julien inc., Québec, Capitale-Nationale : Un petit local transformé en gym et le tour est joué !

Avec le rythme de vie effréné des travailleurs, pas facile d’aménager du temps pour faire de l’exercice. L’entreprise Julien inc. spécialisée dans la transformation de l’acier inoxydable a donc cherché à sauver du temps à ses employés et à les motiver à bouger plus en leur offrant une salle multisport à même ses locaux. 

Pour ce faire, la rénovation d’un local a été nécessaire – fermeture et insonorisation d’un mur ; ajout d’éléments esthétiques (télés et miroirs) et sécuritaires (bouton panique, caméra de surveillance, défibrillateur) ; rideaux séparateurs, etc.

De nombreux équipements ont été achetés pour le cardio (tapis roulant, elliptique, vélos stationnaires, rameur), la musculation (poids, bancs, station de musculation, les étirements (ballons, élastiques) et les cours de groupe (steps, tapis de sol, affiche pour guider les étirements).

Le projet a été rendu possible grâce à un comité santé mieux-être mis sur pied en 2019, qui a aussi pour mission de sensibiliser les employés aux bienfaits de l’activité physique. La salle d’entraînement a été inaugurée à l’été 2020 et un certain nombre d’employés avait commencé à s’y entraîner le midi et en fin de journée. Or la pandémie a forcé sa fermeture. Tous ont hâte de reprendre leur routine !  

 L’hiver, le fait de pouvoir s’entraîner à l’intérieur facilite la vie des employés. 

– Johanne Martineau, conseillère aux ressources humaines

Iceberg Finance, Québec, Capitale-Nationale : Une saine compétition sportive

Jeune entreprise en pleine croissance, Iceberg Finance commence déjà à manquer d’espace et entreprend de rénover ses locaux pour accueillir de nouveaux membres dans l’équipe. Comme la startup accorde beaucoup d’importance au bien-être de ses employés, elle souhaite promouvoir leur santé à travers l’activité physique. 

La Mission Santé Iceberg Finance responsable de ce volet a donc conçu un projet qui prendra la forme d’un gym aux couleurs vibrantes, accessible le jour, le soir et les fins de semaine, avec des équipements diversifiés – tapis roulant, elliptique, rameur, poids libres et appareil multi stations, corde TRX, ballons, élastiques, step et tapis de yoga. Un grand vestiaire et des douches sont aussi dans les plans.

Le projet a été complété en juin 2020. Or avec la pandémie, certains ajustements ont été apportés au niveau de l’accessibilité – un maximum de deux personnes à la fois dans la salle –, ce qui a donné l’idée aux employés de faire des compétitions en équipe ! Par exemple, les participants doivent faire 100 km de course et 200 km de vélo en une semaine, ou encore accomplir des exercices musculaires et des épreuves de force sur le bench press.

Très appréciée des employés, la salle est surtout utilisée le matin, le midi et le soir après les heures de bureau.

 Les bienfaits sont nombreux : nous avons pu constater que les employés sont plus productifs et épanouis après l’entraînement ! 

– William Breton, directeur des opérations

Jakarto, Montréal : Une belle surprise pour les employés

La salle de sport de Jakarto est le résultat d’un regroupement de 16 projets menés par le promoteur de l’immeuble où résidait l’entreprise montréalaise de cartographie 3D jusqu’à tout récemment. Sur les plans, il y avait en plus un gros centre de hockey. Les dirigeants ont donc décidé d’embarquer !

Situé à 6 km des nouveaux bureaux de Jakarto, le centre sportif comprend de nombreux équipements, dont des sacs de boxe, des buts de hockey, de minisoccer et de handball, un filet de tennis, des ballons de basket et de soccer, et des rondelles de hockey. Un budget a aussi été prévu pour les services d’un kinésiologue.

Le projet n’est pas encore terminé, pandémie oblige, mais les travaux avancent bien et la commande de matériel devrait arriver sous peu. 

 Les employés, pour la plupart actifs, auront bientôt la surprise de découvrir leur centre sportif tout neuf ! 

– Alexandre Dallaire, directeur des finances et développement des affaires

Beaulieu Décor, Rimouski, Bas-St-Laurent : Le retour du pep !

Donner un accès au gym à tous les employés (internes et externes) pour améliorer leur santé, et encourager du même coût leur participation à divers défis sportifs en soutien à des organismes de bienfaisance : telle était l’idée de départ.

actiz-beaulieu-decor

L’entreprise de Rimouski a donc procédé à l’aménagement d’une salle d’entraînement tout équipée (poids, vélos, rameurs, tapis roulant, etc.) attenante à la salle de conférence pour les cours de groupe (yoga, Zumba, spinning, CrossFit, etc.). Le tout supervisé par un entraîneur qualifié afin de motiver les troupes.

À l’automne 2020, la salle de sport était fin prête et les cours pouvaient commencer. Or la pandémie a mis un frein aux activités qui allaient pourtant bon train avec la tenue de multiples tournois de ballon-balai, de volley-ball, de ping-pong et de golf visant à ramasser des fonds pour le sport étudiant du cégep de Rimouski. Jusqu’à nouvel ordre, l’accès au gym demeure restreint aux 35 employés internes du siège social de Beaulieu Décor. Les résultats sont tout de même concluants : excellente participation, niveau d’énergie, de motivation et d’enthousiasme accru. Voilà qui aide à passer à travers la pandémie ! 

 On constate que les gens ont plus d’énergie et ont hâte d’aller aux cours! 

– Jocelyn Ouellet, directeur des finances

Christian MARCOUX cuisine et mobilier design, Beauce (St-Isidore), Chaudière-Appalaches : Un dirigeant inspirant qui fait bouger ses collègues

Le sport c’est la santé. Et avoir des collaborateurs en santé, voilà qui compte beaucoup pour le dirigeant Christian Marcoux, lui-même très actif.

J’ai moi-même un horaire d’entraînement assez complet dans ma semaine de travail. Le sport m’aide à être en forme, à décrocher et à mieux me concentrer. Je souhaite inciter le plus grand nombre de collègues à en apprécier les bienfaits.

– Christian Marcoux, président et chef de la direction 

Comme le fabricant d’armoires de cuisine et de salles de bain agrandira bientôt son usine de Saint-Isidore, Christian Marcoux en profitera pour y faire aménager une salle de conditionnement physique multistations avec elliptique, vélo stationnaire, tapis roulant, poids et ensemble d’élastique. De sorte que les employés pourront intégrer l’activité physique dans leur journée de travail et ainsi profiter d’une meilleure conciliation entre les deux sphères.

Tout ce qu’il reste à faire, ce sont les travaux de finition, l’installation des écrans et la réception des équipements. Monter un programme d’exercice personnalisé avec un entraîneur figure aussi dans les plans, de même qu’une formation sur la nutrition et le sport en 2021. À suivre !

Groupe NordFab, Repentigny, Lanaudière : Le goût de l’activité physique en groupe

L’aménagement d’une petite salle de sport dans les locaux de cette entreprise spécialisée dans la fabrication de surfaces permettra de joindre l’utile à l’agréable : les troupes pourront s’entraîner le matin, à l’heure du lunch ou après leur quart de travail, question d’accroître leur bien-être physique et mental.

C’est en participant au premier Défi Entreprises, à l’été 2019, que les employés du Groupe NordFab ont eu la piqûre pour l’activité physique. Les participants, nombreux, ont eu du plaisir à se retrouver en gang pour s’entraîner à l’extérieur. Le nouveau gym leur permettra de renouveler l’expérience à l’intérieur. 

actiz-Groupe NordFab –Défi Entreprises en 2019 -finale

Quelques rénovations au niveau de la peinture, du plancher et des luminaires ont été nécessaires pour accueillir la salle d’entraînement, qui comprend différents équipements – miroir, tapis roulants, système de suspension TRX, vélos stationnaires, ballons, bancs et tapis d’exercice, poids, élastiques et machine multifonctionnelle. Un vestiaire pour femmes et un pour hommes ont aussi été aménagés dans une salle attenante, avec douches et cabines.

La COVID-19 est venue bousculer quelque peu les plans, mais l’équipement est réservé et les travaux avancent rondement. Si tout va bien, la salle de sport sera prête pour 2021, pour le plus grand bonheur des employés qui ont accueilli la nouvelle avec enthousiasme, à en croire les applaudissements et les mots de remerciement adressés à la direction !

 Pour certains, avoir une salle de sport dans son environnement de travail représente une grande économie de temps. Pour d’autres, s’entraîner leur fait du bien au niveau physique et mental. La salle de sport va favoriser un environnement de travail sain avec des gens heureux. 

– Andréanne Verret, conseillère aux ressources humaines 

Portefeuille Soucy inc., Drummondville, Centre-du-Québec : Promouvoir les saines habitudes de vie à la demande des employés

C’est en prenant connaissance des résultats de deux sondages sur les habitudes de vie de ses employés que Portefeuille Soucy inc. a aménagé une salle d’exercice dans ses locaux.

Le premier, mené à l’automne 2018, révélait que plus de la moitié d’entre eux souhaitaient améliorer leur niveau d’activité physique et participer à des cours d’activités physiques sur leur lieu de travail. Le second, un sondage organisationnel distribué à tous les employés des différentes filiales, en décembre 2017, révélait que l’employeur n’en faisait pas assez pour promouvoir les saines habitudes de vie.

Le gym comprend différents équipements – vélos stationnaires, tapis de yoga, cordes à sauter, patins d’exercice, etc. – afin de permettre à tous de pratiquer des activités physiques au moment de leur choix. Les services d’un entraîneur ont aussi été prévus pour offrir des séances d’exercices – cardio-militaire, circuit d’entraînement, power yoga, course à pied, etc. – à l’heure du lunch

Jusqu’en mars 2020, les activités d’entraînement Midis-Actifs et de course à pied ont eu lieu, et la participation a été appréciable, même s’il est possible de faire mieux. L’entreprise attend maintenant la levée des restrictions sanitaires pour les reprendre. Mentionnons toutefois les différentes initiatives favorisant la santé physique et psychologique des employés en télétravail.

 On entend de plus en plus parler de santé et de mieux-être au travail, et c’est bon signe. 

– Simon Marcil, chargé de projets corporatifs

53 % des employés affirment vouloir améliorer leur niveau d’activité physique et participer à des cours d’entraînement sur leur lieu de travail. 

Courlem Électrique inc., Saint-Cyrille-de-Wendover, Centre-du-Québec : Un rêve qui devient réalité

Le président de Courlem Électrique inc. caressait le rêve d’avoir un gym pour ses employés, dont la plupart sont des électriciens qui travaillent sur les chantiers. Un sondage sur les saines habitudes de vie avait d’ailleurs démontré l’importance que ces derniers accordent à l’activité physique. 

actiz-courlem-salle-dentrainement

Le dirigeant a donc profité de l’agrandissement du bâtiment principal pour mener à bien son projet. Afin de le rendre accessible au plus grand nombre, il a adhéré à la norme Entreprises en Santé. Et pour ceux qui ne peuvent venir au gym parce qu’ils habitent trop loin, un montant annuel de 100 $ leur est accordé pour leur permettre de suivre un entraînement près de chez eux.

Le gymnase, avec douche et vestiaires, comprend des tapis roulants, des vélos, des poids, un système d’entraînement en groupe SYNRGY, une télévision et un système de son. Un support à vélo extérieur a aussi été installé.

L’entreprise compte offrir chaque année à ses employés un programme personnalisé par un kinésiologue qualifié. Un tableau d’information affichera les ateliers pratiques et les activités sportives de team building. De plus, Courlem proposera une activité sportive familiale avec les enfants à la demande des employés.

La pandémie a forcé la fermeture du gym, mais l’intention de maintenir la démarche vivante demeure. Ainsi, entre les deux confinements, un petit tournoi de golf a été organisé à Saint-Hyacinthe pour permettre aux employés de Drummondville comme à ceux de Montréal d’y participer.

 Nous avons un groupe fermé sur Facebook où nous partageons de l’info sur les saines habitudes de vie. 

– Annie Brissette, chargée de projets spéciaux 

Selon les résultats d’un sondage interne sur les saines habitudes de vie qui a récolté un taux de participation de 80%, l’activité physique est une priorité pour les employés.

Collège Charles-Lemoyne, Longueuil et Saint-Lambert, Montérégie : Des initiatives pour tous les goûts

À l’automne 2018, la direction du Collège a entrepris de s’impliquer davantage dans la santé et le mieux-être de ses employés à travers une démarche rassembleuse qui rejoint tant les membres du personnel que l’équipe de gestion.

Dans un premier temps, un comité santé mieux-être a été mis sur pied, puis la démarche Entreprise en santé a été implantée. Un sondage lancé auprès des employés a permis de mettre en relief la difficulté de concilier la pratique d’activités sportives avec le travail et la routine familiale. Plusieurs ont aussi manifesté un intérêt pour les cours de groupe.

Le collège a donc mis sur pied des activités sur ses deux campus à différentes heures – cardio-militaire, yoga, Pilates, Pound, marche animée, etc. – afin de rejoindre un maximum d’employés. Malheureusement, avec la pandémie, le projet a été mis sur pause.

Des ressources en ligne ont néanmoins été envoyées aux employés pour leur permettre de poursuivre leurs efforts d’entraînement et de mise en forme. Les plateaux sportifs (terrains de badminton et piscine), habituellement offerts en location les fins de semaine, sont maintenant alloués aux membres du personnel et de leur famille. Une formule qui obtient beaucoup de succès !

 Les cours en ligne de Tabata offerts par une enseignante du collège sont très dynamiques et appréciés des participants. Ils y trouvent l’occasion de se côtoyer virtuellement. 

– Marie-France Meunier, directrice des ressources humaines et financières

Gestion Global Excel, Sherbrooke, Estrie : L’esprit d’équipe ravivé

Pour Gestion Global Excel, la santé des employés, c’est capital. Les deux salles d’entraînement de l’entreprise sont accessibles à toute heure du jour, offrant des cours de groupe, des cours virtuels et des ressources sur la santé physique et mentale.

Les employés peuvent également prendre rendez-vous une fois par mois avec une entraîneuse qualifiée pour des suivis personnalisés et des conseils de nutrition.

En plus des cours de Vie active, Bootcamp, Muscle pump, Abdominaux, Haut du corps, Bas du corps, Méditation et des cliniques de course à l’extérieur, le projet vise à élargir ses options d’entraînement et à acquérir plus d’équipement pour mieux desservir les personnes aux prises avec des défis physiques ou de mobilité réduite.    

Avant la pandémie, les employés allaient souvent courir à l’extérieur ou faire des activités de groupe. Depuis l’entrée en vigueur des mesures sanitaires, ils peuvent suivre des cours en ligne offerts sur l’Intranet de l’entreprise. Les défis santé – planche, abdominaux, course 5 km – demeurent néanmoins au programme. Les différentes initiatives mises en place suscitent l’adhésion des troupes. La preuve : des équipes se lancent des défis, comme celui de tenir la planche pendant quelques minutes chaque jour !

 Nous croyons que des employés heureux et investis sont plus productifs. Aussi, nous misons sur un milieu de travail sain qui stimule leur bien-être. 

– Nathalie Lafond, chef des opérations 

Skytech Communications, Montréal : La santé et le mieux-être en cadeau

Pour souligner son 25e anniversaire, Skytech Communications offre tout un cadeau à ses employés : le projet d’une salle multisport et un Programme Mieux-être « réinventé ».

Le programme encourageait déjà les troupes à pratiquer des activités physiques dans des centres sportifs situés à proximité du bureau en acquittant une partie des frais d’abonnement. Mais l’entreprise technologique montréalaise souhaitait aller plus loin avec une formule bonifiée – une salle de sport maison – et une programmation encore plus variée (marche, yoga, musculation, aérobie, Pilates, danse, Zumba, renforcement postural, etc.). Le but : faire en sorte que l’activité physique devienne une partie intégrante du quotidien de chacun, rien de moins !

Avec la pandémie, la construction de la salle multisport a été mise sur pause et le Programme Mieux-Être a été adapté pour tenir compte du contexte actuel. Ainsi, un montant annuel de 300 $ est alloué à chaque employé pour l’achat d’équipement d’entraînement maison (haltères, tapis de yoga, montre intelligente, écouteurs sans fil, ceinture de course, chaussures de course), l’inscription à des activités sportives en ligne ou encore les coûts d’entretien et de réparation de vélo.

À compter de janvier 2021, les Skytechquois et Skytechquoises pourront se joindre aux Vendredis sportifs qui se tiendront une fois par mois, soit des entraînements stimulants et variés pour toute la famille avec un entraîneur privé. Des défis de groupe seront aussi organisés en cours d’année (vélo, course, marche).

Au niveau de la sensibilisation, une « équipe du bonheur » s’assure de faire la promotion des activités de l’organisation (cours, activités, conférences) à l’aide de différents outils – courriels, clavardage, écran géant, calendrier des événements, photos, vidéos, témoignages des participants, etc.

Nous pensons que le meilleur moyen d’encourager nos employés à faire du sport est de leur offrir un gym dans nos locaux. Pas de déplacement, pas de logistique, ils n’auront qu’à traverser le corridor !

– Sabrina McNeil, chargée de projet

Près de 95% des employés ont accès au Programme Mieux-Être et la totalité peut participer aux Vendredis Sportifs, aux Défis de groupe ainsi qu’aux diverses conférences.

Plastiques GPR inc., Saint-Félix-de-Valois, Lanaudière : Bouger pour réduire les risques de blessures

À la manufacture Plastiques GPR inc., le travail est manuel et les employés exécutent des mouvements à un rythme soutenu. L’entraînement apparaît donc comme une solution judicieuse pour réduire les risques de blessures en milieu de travail, souvent causées par le surpoids et une mauvaise forme physique.

actiz-plastiquegbr-gym

La direction a aménagé un gym assorti d’un programme de santé bien-être. Une façon de garder le personnel actif, mais aussi de lui procurer les ressources et l’espace nécessaires pour concilier travail et mieux-être. Les services d’un entraîneur privé ont été retenus pour monter des programmes d’entraînement personnalisés, et des écrans ont été mis à la disposition des employés pour leur permettre de suivre des cours de groupe en ligne (Zumba, yoga, etc.).   

Des rencontres avec une nutritionniste et des ateliers pratiques étaient aussi au programme, or la pandémie a mis un frein à cet élan. Une chose est sûre, avant sa fermeture, cette zone d’échange connaissait beaucoup de succès. Dès que les restrictions seront levées, les activités pourront reprendre au bénéfice de tous.

 Nous travaillons sur le plan physique et psychologique à travers la mise en forme, une meilleure nutrition et des ateliers pratiques qui touchent directement l’humain. 

– Dany Belleville, copropriétaire de Plastique GPR inc.

Vous n’avez pas encore de salle d’entrainement, mais cet article vous a donné envie d’aller plus loin dans votre démarche? Si vous souhaitez profiter du Programme d’aide financière aux entreprises en matière d’activités physiques (PAFEMAP) afin de mettre en place votre projet, jetez un œil à notre article «6 notions pour ajouter un petit plus à votre demande PAFEMAP».

Placer l’activité physique au cœur de votre culture d’entreprise aura assurément des bénéfices indéniables pour votre PME!

Partager

Inscrivez-vous à l'infolettre

Une foule de ressources, d'outils et d'idées pour favoriser l'activité physique au travail.