Les pauses actives peuvent aider à réduire le stress au travail
Les pauses actives peuvent aider à réduire le stress au travail

La bonne vieille pause café fait partie de nos habitudes depuis toujours. Mais après combien d’heures de travail devrait-on prendre une pause?

Eh bien, étonnamment, il n’y a pas de norme du travail à ce sujet. Comme la loi n’oblige pas les employeurs à offrir une pause au travail, elle n’indique pas non plus après combien de temps la prendre. Alors, l’horaire idéal varie selon les avis… certains disent de 5 à 15 minutes toutes les heures; d’autres arrivent à un ratio très précis de 17 minutes de pause pour 52 minutes de travail!¹ Mais vous n’avez pas besoin d’un chronomètre pour profiter des bienfaits d’une pause active. Elle est profitable pour l’employé et l’employeur, et elle aide à réduire le stress au travail.

Qu’est-ce qu’une pause active?

Une pause active est une courte période d’activité physique. L’effort peut être de modéré à soutenu, pour une durée de 5 à 15 minutes. Donc, ça veut dire interrompre ce que l’on est en train de faire pour bouger! C’est dynamique, stimulant, positif, et surtout, ça répond au besoin de notre corps de se dégourdir. On n’est pas fait pour rester inactif pendant des heures!

Pourquoi bouger au travail est-il si important?

On peut en faire la preuve très simplement : levez-vous et marchez sur place, là, maintenant. Vous vous sentez mieux, n’est-ce pas? Clarifions tout de suite les faux préjugés. Prendre une pause, ce n’est pas être paresseux, c’est s’énergiser. Ça ne fait pas perdre la concentration, ça l’aiguise. Ça recharge la pile!

En plus, prendre une pause active au travail fait partie d’un mode de vie physiquement actif. Et ça, ça donne des très bons bénéfices à long terme, autant pour la santé mentale que physique.

En quoi les pauses actives sont-elles profitables pour l’employeur?

Quand vos employés prennent des pauses actives régulièrement, ils augmentent leur vitalité et ils sont plus productifs. Vous en avez sûrement déjà fait l’expérience : aller faire le tour du pâté de maisons peut tout changer quand on se sent coincé dans ce que l’on est en train de faire.

Et il y a encore mieux : prendre des pauses actives ensemble renforce les relations entre les employés. Des études démontrent que de simples séances de 10 minutes à bouger ensemble diminue le stress associé aux relations hiérarchiques, c’est-à-dire qu’on trouve nos patrons plus accessibles. Les employés se trouvent plus sympathiques entre eux et ont une meilleure image de leur employeurs.2,3

Exemples de pauses actives

Ça peut être très simple, comme faire une marche, ou plus élaboré, comme pratiquer la chorégraphie d’un éventuel « lip dub » au bureau (croyez-vous que la mode reviendra un jour?).

Des idées :

  • Mettre de la musique et se déhancher quelques minutes
  • Enchaîner quelques postures de yoga
  • Monter et descendre les escaliers
  • Faire des étirements en placotant avec les collègues
  • Lancer un « pause challenge » à votre voisin de bureau
  • Faire une série de mouvement en suivant les instructions d’un membre du groupe
  • Utiliser une vidéo pour suivre une routine

Il y a plusieurs vidéos en ligne offertes gratuitement. Vous n’aurez pas à chercher longtemps pour trouver un style qui vous plaira!

Par quoi commencer pour mettre en place des pauses actives?

initiative peut venir de la direction comme d’un employé. Par exemple, si une personne au travail a de l’intérêt pour l’activité physique, elle peut devenir une ambassadrice et animer des pauses actives. Pour mettre en place une activité qui plaît vraiment à vos employés, vous pouvez aussi faire un sondage.

Nous avons des outils simples et pratiques, prêts à être utilisés, juste ici dans notre section Boîte à outils. Allez trouver ce qu’il vous faut!

Prêt à passer à l’action?

Super! On a des outils à télécharger, que vous pouvez utiliser dès maintenant. Découvrez ce qui peut vous être utile ici.

1
https://desktime.com/blog/17-52-ratio-most-productive-people
2
MICHISHITA, R., JIANG, Y., et coll. (2017). « The Practice of Active Rest by Workplace Units Improves Personal Relationships, Mental Health, and Physical Activity Among Workers », Journal of Occupational Health, vol. 59, no 2, p. 122-130.
3
PIERRE J et I, B. (2010). Un esprit sain dans un corps sain : promouvoir le sport au travail., Gestion, vol. 35, no 3, 10 p.

Partager