Intégrer l’activité physique à sa culture d’entreprise
Intégrer l’activité physique à sa culture d’entreprise

Tout bon dirigeant affirmera qu’une culture organisationnelle est essentielle au succès de son entreprise et au bonheur de ses employés. Une culture organisationnelle ou une culture d’entreprise, c’est l’ensemble des valeurs et des comportements qui sont partagés par la plupart des employés et qui orientent le fonctionnement d’une entreprise. Selon les études, la présence d’une culture organisationnelle favorable au bien-être et à la santé est le point commun des programmes ayant eu des effets bénéfiques tant pour le personnel que pour l’organisation.¹

ACTIZ a rencontré deux entreprises québécoises qui ont placé l’activité physique au cœur de leur culture d’entreprise : CorActive et Devolutions. Elles ont fait le même choix, mais le vivent au quotidien de façon différente. Au bout du compte, on constate que les résultats sont les mêmes et que les bénéfices de l’activité physique au travail sont indéniables!

On veut pas le savoir, on veut le voir, disait l’autre. Regardez nos deux vidéos pour découvrir les entreprises et leur initiative en activité physique.

Voilà, on peut maintenant faire le point sur la culture organisationnelle et l’activité physique chez ces deux entreprises.

Pourquoi avoir choisi l’activité physique comme élément central dans la culture d’entreprise?

Dans le cas de CorActive, l’activité physique est vraiment devenue une des valeurs organisationnelles avec le comité vélo. C’est un employé qui a eu l’idée, qui a rapidement été endossée par la direction. Pour l’entreprise, le programme de vélo est une façon de se distinguer des autres, et d’avoir des gens plus en forme, plus productifs et plus enthousiastes!

Chez Devolutions, l’activité physique est présente depuis le début. Le président, lui-même très actif, en a toujours fait la promotion. On utilise beaucoup le jeu pour maintenir l’esprit de famille, qui est le même qu’au début même s’il y a aujourd’hui plus d’une centaine d’employés. L’activité physique fait partie de la culture organisationnelle, car elle incarne et facilite l’intégration des valeurs d’ouverture et de transparence de l’entreprise.

Bref, il y a plusieurs raisons pourquoi la culture d’entreprise est indispensable. C’est une forme de fierté, tant pour les entreprises que pour les employés.

Quels sont les obstacles?

Chaque entreprise connaît des contextes différents et peut avoir des freins. Mais il y a eu très peu de résistance chez les deux entreprises, tant de la part des employés que de la direction. La mobilisation des employés est réussie et les mesures sont appuyées de ressources et de budgets. Il ne faut pas considérer l’aménagement des infrastructures comme une dépense, mais comme un investissement qui rapporte en qualité de vie, en productivité, en énergie. La directrice financière de CorActive nous a d’ailleurs confié que le rendement de cet investissement ne se mesure pas en dollars, mais en efficacité et en bonne humeur.

Quels sont les facteurs de succès?

Les facteurs de succès sont les éléments qui ont permis aux entreprises d’avoir une démarche efficace. Vous constaterez qu’il n’y a pas qu’une seule recette qui marche! Les deux entreprises ont une approche différente, l’une plus structurée, l’autre plus informelle, chacune correspondant à leurs valeurs organisationnelles.

Chez CorActive, c’est un sondage auprès des employés qui a lancé l’idée du comité vélo. Le comité a ensuite monté un projet bien documenté pour convaincre la direction, qui a ensuite attribué des ressources au comité responsable pour l’achat de vélos libre-service, l’aménagement de vestiaires et même l’attribution d’un incitatif financier. Un code a été ajouté à la feuille de temps pour que chaque employé qui utilise le vélo ce jour-là puisse l’inscrire et recevoir une prime de 5 $ à la paye suivante. Du même coup, on peut mesurer les données, analyser les résultats et présenter un suivi mesurable à la direction.

Du côté de Devolutions, il n’y a pas de comité, mais plusieurs leaders naturels, positifs et engagés qui animent le milieu de travail. Les communications sont très ouvertes, ce qui facilite les incitations à faire de l’activité physique. Lorsqu’un nouvelle personne est embauchée, les autres employés vont l’inviter à jouer une partie de volleyball ou à s’entraîner ensemble. Il se forme une sorte de parrainage de la pratique régulière d’activités physiques. Les idées d’activités viennent de tous et sont évaluées de façon informelle, souvent autour d’un café ou sur le canal de clavardage interne. Lors de l’évaluation annuelle, la direction invite les employés à faire une demande spéciale pour les aider à être actifs au bureau. Ici, le suivi des mesures n’est pas quantitatif. On évalue l’indice de bonheur « au feeling »!

Quels sont les bénéfices de l’activité physique au travail?

Les résultats sont très concrets, autant chez CorActive que chez Devolutions. Dans les deux cas, il y a une grande ouverture des relations entre les employés et la direction. Les communications sont plus faciles, fréquentes et transparentes. L’esprit d’équipe et l’entraide sont beaucoup plus développés.

On a remarqué une augmentation du sentiment d’appartenance chez CorActive, et très peu d’absentéisme de la part des employés qui participent au programme de vélo. Même chose chez Devolutions, où la banque de congés de maladie de chaque employé est rarement épuisée.

Selon la directrice des ressources humaines de Devolutions, placer l’activité physique au cœur de la culture d’entreprise a un grand pouvoir d’attraction et de rétention du personnel. Les candidats sont impressionnés par les installations et par l’esprit qui anime les employés. Ça les attire et leur donne envie de rester!

Consultez nos témoignages pour en savoir plus sur Devolutions et sur CorActive.

Inspirés et prêts à passer à l’action? Visitez notre section Boîte à outils pour trouver ce qu’il vous faut pour commencer. Et saviez-vous qu’il y a du financement disponible pour mettre en place des initiatives de promotion de l’activité physique dans votre milieu de travail? Informez-vous!

Prêt à passer à l’action?

Super! On a des outils à télécharger, que vous pouvez utiliser dès maintenant. Découvrez ce qui peut vous être utile ici.

1
BAICKER, K., CUTLER, D., et coll. (2010). « Workplace Wellness Programs Can Generate Savings », Health Affairs, vol.29, n°2, p. 304-311.

Partager