FERMER

Témoignages d’entreprises : quand la productivité augmente grâce à l’activité physique

Témoignages d’entreprises : quand la productivité augmente grâce à l’activité physique

Une activité physique régulière peut faire davantage qu’améliorer la santé; elle peut également augmenter la productivité au travail. 

9%

Les personnes qui bougent régulièrement sont en moyenne 9% plus productives que les autres. 

Les employés qui font régulièrement de l’exercice sont moins susceptibles de prendre des congés de maladie et, lorsqu’ils sont au travail, ils ont tendance à être plus productifs. 

C’est du moins ce qui ressort des observations faites par les dirigeants et dirigeantes de plusieurs entreprises, notamment de trois entreprises québécoises qui sont présentées ici. 

OmniFab : animer le gymnase de l’entreprise pour augmenter la productivité 

Bien avant de gérer OmniFab, une entreprise spécialisée dans l’usinage et la conception de pièces mécaniques qui a été fondée par son père, Rosalie Morel avait toujours été une sportive de compétition, notamment dans les domaines du ski alpin et de la course à pied. 

Le petit gymnase de l’usine n’était pas plus à son goût qu’au goût des employés, si l’on considère que la salle n’était fréquentée que par quatre employés sur une soixantaine. Elle a donc acheté une dizaine de vélos stationnaires et a engagé un kinésiologue pour offrir des cours de spinning à ses employés et elle a rapidement constaté que ses idées étaient bien reçues. 

« Dès la première semaine, la salle était pleine! OmniFab est une grande famille. Le sport est venu renforcer l’esprit d’équipe », témoigne Rosalie Morel. 

Encouragée, elle a poursuivi ses démarches et a bénéficié de subventions. Le gymnase a été agrandi et est devenu une salle multisports utilisée pour jouer au ping-pong ou pour pratiquer la boxe, le yoga et le spinning, notamment. 

Président fondateur de l’entreprise, Yvon Morel a été agréablement surpris de ce qu’il a observé. « En tant qu’employeur, jamais je n’aurais cru recevoir un jour une subvention pour faire bouger nos employés », dit-il. « Je crois beaucoup aux bienfaits du sport. Ça augmente la bonne humeur et la productivité. On le voit tout de suite chez les personnes qui s’entraînent. » 

 Je crois beaucoup aux bienfaits du sport. Ça augmente la bonne humeur et la productivité. On le voit tout de suite chez les personnes qui s’entraînent.   

Yvon Morel, Président fondateur, Omnifab 

Coractive : le transport actif pour contrer l’absentéisme (entre autres!) 

L’entreprise CorActive, basée à Québec a, pour sa part, choisi d’encourager ses employés à venir travailler à vélo, à l’aide d’incitatifs variés. 

D’abord, l’employeur s’est engagé à verser une somme de 5 $ à chaque employé qui se rendait au boulot à vélo et ce, à chaque jour. Pour leur faciliter la vie, à leur arrivée au bureau, on leur réserve par ailleurs une période de 15 minutes pour se doucher et se changer. 

Enfin, deux vélos sont également offerts en libre-service aux employés qui aimeraient les utiliser pour aller dîner ou pour rentrer à la maison après leur journée de travail. Des initiatives qui ont été très bien accueillies. 

Depuis la mise en place de ces dispositions, en mai 2019, l’employeur a effectué 247 versements de 5 $ à ses employés. À ce jour, près du tiers du personnel participe au programme, et 10 % des effectifs utilisent leur vélo pour se rendre au travail chaque jour. 

Immédiatement, on a constaté que cette pratique avait l’effet de décupler la productivité des employés. « Le vélo, ça réveille bien le matin. J’arrive au bureau plus détendu, plus relaxe, je me vide la tête tant à l’aller qu’au retour », témoigne Jacques Daigle, technicien fibre optique. 

Parmi les bénéfices remarqués, l’employeur a noté un faible taux d’absentéisme chez les employés qui se rendent au bureau à vélo. Mais encore, il note que ceux-ci sont plus heureux et que cette disposition les rend plus efficaces. Ils sont plus dédiés à leur tâche et leur productivité s’en trouve accrue. 

« Si j’avais des conseils à donner à d’autres dirigeants d’entreprise, ce serait d’être à l’écoute de leurs employés, d’évaluer que le rendement de leur investissement ne se mesure pas nécessairement en dollars, mais en efficacité et en bonne humeur », fait valoir la directrice financière et administrative de l’entreprise, Gisèle Chouinard. 

Le champion olympique Alexandre Bilodeau témoigne 

Double médaillé d’or olympique et triple champion du monde de ski acrobatique, Alexandre Bilodeau est un exemple de la hausse de productivité au travail grâce à l’exercice physique. 

Aujourd’hui comptable et dirigeant de la société de placements privés partenaires Walter Capitale, il en témoigne personnellement. 

« Si je ne m’entraîne pas, c’est plus laborieux de démarrer la journée et on me dit que je suis marabout », remarque-t-il. « La course active mon cerveau, mes idées s’éclaircissent, ça me permet de préparer mon plan de match. » 

Avec deux autres collègues, Alexandre Bilodeau se retrouve d’ailleurs dans l’équipe d’implantation d’une nouvelle salle d’entraînement dans les locaux de son entreprise. Il a même sondé les employés pour s’assurer du bon choix des équipements à acquérir.   

« Les associés vont chercher les candidats les plus performants et ils veulent s’assurer de les garder. Ils savent que ça passe par le bien-être et l’équilibre de vie », dit-il. « Un gym au bureau nous permet d’économiser du temps, de favoriser la pratique d’activité physique. » 

Soluce : un gymnase pour contrer la fatigue des employés 

Tout comme Alexandre Bilodeau, l’équipe du cabinet de comptabilité Soluce, à Trois-Rivières, a noté aussi le lien direct entre exercice physique et productivité. Leur gymnase est salutaire en tout temps, et particulièrement lors de leur période de pointe, soit la saison des impôts.  

« Avant d’avoir le gym, on tombait fatigués assez rapidement après le souper, mais maintenant que notre monde s’entraîne, il a plus d’énergie pour le quart de soir », témoigne Patrick Massicotte, l’un des associés du bureau. 

Dans ce bureau, outre l’ambiance de travail qui optimale, on a noté que depuis qu’on encourage l’activité physique au travail, la fatigue du personnel est diminuée et sa concentration est plus éveillée. 

Partager

Inscrivez-vous à l'infolettre

Une foule de ressources, d'outils et d'idées pour favoriser l'activité physique au travail.