FERMER

Pénurie de personnel : l’activité physique comme solution aux enjeux des entreprises

Pénurie de personnel : l’activité physique comme solution aux enjeux des entreprises

La pénurie de personnel frappe de plein fouet le marché du travail. Petites et grandes entreprises, sans distinction, peinent à pourvoir les postes vacants. La crise sanitaire a exacerbé le phénomène de rareté de main-d’œuvre, tandis que le bien-être et la santé des employés ont écopé. Et si l’implantation de l’activité physique au travail aidait à affronter cette tempête? C’est l’avis d’une majorité d’employeurs (56 %*) qui auraient bien avantage à passer à l’action. 

Pénurie d’employés : le bien-être au travail comme atout 

Selon le dernier coup de sonde de Léger Marketing* commandé par ACTIZ, la crise sanitaire a chamboulé les préoccupations principales des dirigeants et dirigeantes d’entreprise. Ils se préoccupent :  

  • du manque de main-d’œuvre (37 %); 
  • de la santé financière générale de l’entreprise (32 %); 
  • de l’attraction et la rétention de personnel (28 %); 
  • du bien-être et de la santé des employés (28 %). À noter que cette préoccupation était ciblée par 51 % des dirigeants et dirigeantes en 2020!  

Chef de file nord-américain dans son domaine, la jeune entreprise Recharge Véhicule Électrique (RVE) connaît un essor fulgurant. La PME, qui compte 25 employés, a plus que doublé ses effectifs dans la dernière année. On ne cesse d’afficher de nouveaux postes, mais la concurrence est forte. L’attrait de candidats de choix et la rétention de personnel sont des enjeux. L’activité physique y est offerte comme une valeur ajoutée. 

 Comme PME en expansion, il est de plus en plus important de sortir du lot en proposant des avantages uniques. Le bien-être au travail est au cœur de nos valeurs. Comme nous sommes peu nombreux dans l’équipe, on mise sur l’esprit de famille. Le team building est attrayant pour les candidats futurs, mais aussi pour la rétention d’employés .

Stéphanie Coïa, conseillère en communication et relations publiques chez RVE

Proactive, RVE développe une offre d’activités physiques qui correspond aux intérêts des employés qu’elle a pris soin de sonder. Dans l’entrepôt, on met un terrain de badminton (très fréquenté sur l’heure du lunch) à la disposition des employés. On propose des pauses actives régulières et on organise des sorties en plein air. D’autres belles initiatives sont à venir, se réjouit-on. 

L’activité physique : un levier contre la pénurie de personnel 

Une majorité d’employeurs croient que l’activité physique en entreprise peut être bénéfique. Selon eux, elle contribue à : 

  • diminuer le taux d’absentéisme (54 %); 
  • améliorer l’attraction et la rétention de personnel (58 %); 
  • favoriser une meilleure expérience employée en contexte de télétravail (60 %); 
  • augmenter la productivité de l’entreprise (69 %); 
  • améliorer la gestion du stress et de l’anxiété (78 %) et la santé mentale des employés (80 %). 

Déjà, 47 % des employeurs proposent au moins une mesure pour encourager la pratique régulière d’activité physique du personnel. Malgré les conditions difficiles, 12 % des dirigeants et dirigeants d’entreprise comptent mettre en place de nouvelles mesures ou promouvoir davantage les mesures existantes pour favoriser la pratique d’activités physiques des employés. Les enjeux perçus? On nomme entre autres la petite taille de l’organisation (68 %) et le manque de temps (61 %). 

FAITS SAILLANTS DE LA RECHERCHE

En collaboration avec Léger, nous partageons les faits saillant de notre recherche sur l’activité physique au travail afin d’inciter encore plus de dirigeants et dirigeantes de PME à implanter des initiatives structurantes dans leur entreprise.

image

 L’activité physique en milieu de travail : de nombreux avantages 

La pénurie de main-d’œuvre ne se résorbera pas de sitôt. Désormais, les employés misent sur la qualité de vie, le bien-être au boulot, le temps disponible, le partage de valeurs communes avec l’employeur. Ils ont le luxe de butiner d’une entreprise à l’autre pour trouver chaussure à leur pied. Dans ce contexte, l’implantation d’un programme d’activité physique en entreprise peut être considérée comme un atout de première importance. 

La pratique régulière d’activité physique au travail présente une multitude de bienfaits démontrés, tant du côté des employés que des employeurs. Au nombre, on note une amélioration de l’esprit d’équipe et de la communication, une augmentation de la productivité, de la concentration et de la créativité, une réduction des symptômes de stress et de l’anxiété et une augmentation de la satisfaction au travail et du sentiment d’appartenance. 

Chez RVE, les patrons et employés sont convaincus des bienfaits de l’activité physique au travail. L’offre d’activités (à ses débuts) sera d’ailleurs bonifiée avec les années, prévoit-on. « On emploie essentiellement des milléniaux. Au-delà du salaire, ils accordent beaucoup d’importance aux vacances, à la conciliation travail et vie personnelle, à l’environnement de travail. » 

Malgré les journées qui filent à grande vitesse et un carnet de commandes bien rempli, l’activité physique chez RVE s’inscrit dans une volonté de placer le bien-être des gens au cœur des préoccupations. « On veut que nos employés s’épanouissent au travail, dit Mme Coïa. S’ils sont heureux, ils seront les meilleurs ambassadeurs de la marque employeur et pourront nous aider à trouver des candidats. Je ne serais pas étonnée que des employeurs courtisent nos employés. Tout le monde est à la recherche de perles rares. Pour les garder, il faut créer du bien-être au travail et rendre nos gens heureux. » 

* Source : Léger Marketing (2021). Étude sur l’activité physique au travail.  

Partager

Inscrivez-vous à l'infolettre

Une foule de ressources, d'outils et d'idées pour favoriser l'activité physique au travail.