FERMER

Étude auprès des directions d’entreprises : préoccupations et solution

Étude auprès des directions d’entreprises : préoccupations et solution

Au début du mois de décembre 2021, près de 300 dirigeants d’entreprises québécoises de 2 à 499 employés ont été sondés par la firme Léger. L’objectif de l’opération? Comprendre quelles sont leurs principales préoccupations et de quelles façons ils perçoivent l’activité physique en milieu de travail. Un an auparavant, un sondage du même genre, en collaboration avec ACTIZ, avait été effectué. Les deux exercices ont donc permis de brosser un portrait clair de la situation sur les sujets qui suivent.

Les préoccupations des dirigeants et dirigeantes d’entreprise

Les dirigeants et dirigeantes d’entreprises sont confrontés à des réalités frappant le marché du travail de manière générale. Les principales préoccupations sont le manque de main-d’œuvre (pour 37 % des répondants), la santé financière de l’entreprise (32 %), l’attraction et la rétention du personnel (28 %) et le maintien du bien-être et de la santé des employés (28 %).

37 % des dirigeants et dirigeantes d’entreprises sont préoccupés par le manque de main-d’œuvre.

L’activité physique comme solution aux préoccupations des dirigeants?

Et si inciter les troupes à bouger était l’une des clés aux défis précédemment évoqués? Le sondage avait aussi pour but d’évaluer la perception des impacts positifs de l’activité physique dans la sphère professionnelle. À 80 %, les dirigeants et dirigeantes d’entreprises reconnaissent que de mettre en place des mesures d’activités physiques pour les employés permet d’améliorer la santé mentale de ces derniers. Ils estiment également que cela améliore la gestion du stress et de l’anxiété pour les employés (à 78 %), favorise un climat de travail sain et sécuritaire (à 73 %), améliorer l’esprit d’équipe parmi les employés (69 %), augmente la productivité de l’entreprise et des employés (69 %) et améliorer l’attraction et la rétention du personnel (58 %).

58 % des dirigeants et dirigeantes d’entreprises reconnaissent que de mettre en place des mesures d’activités physiques pour les employés permet d’améliorer l’attraction et la rétention du personnel.

Comment surmonter les freins à l’activité physique en entreprise?

Si la majorité des entreprises interrogées réalisent bien les bienfaits de l’activité physique pour les affaires, dans quelle proportion mettent-elles en place des mesures qui en favorisent son intégration en milieu de travail? Il en ressort que 47 % des entreprises offrent au moins une mesure. Pami celles-ci, on retrouve:

  • des politiques ou des directives facilitant la pratique d’activités physiques pendant ou à l’extérieur des heures de travail;
  • des formations et des ateliers pratiques visant à améliorer les compétences et les habiletés des employés liés à l’activité physique;
  • des bureaux situés à proximité de lieux permettant de s’adonner à des activités physiques;
  • les activités qui encouragent la marche et le vélo pour se rendre au travail.

En contrepartie, certains facteurs sont perçus par les dirigeants et dirigeantes comme des freins à la mise en place de mesures. Ils affirment par exemple que leur organisation est trop petite (dans 68 % des cas), que ce n’est pas une priorité (61 %), que leurs employés manquent de motivation ou intérêt à cet égard (61 %) et que le temps manque (61 %). C’est aussi votre cas? Écoutez notre balado sur les freins à l’activité physique en milieux de travail réalisé en collaboration avec Les Affaires!

47 % des entreprises offrent au moins une mesure favorisant l’intégration l’activité physique en milieu de travail.

FAITS SAILLANTS DE LA RECHERCHE

En collaboration avec Léger, nous partageons les faits saillant de cette recherche sur l’activité physique au travail afin d’inciter encore plus de dirigeants et dirigeantes de PME à implanter des initiatives structurantes dans leur entreprise.

image

Les nombreux bienfaits de l’activité physique en entreprise

Les obstacles précédemment mentionnés valent la peine d’être franchis, car l’activité physique a fait ses preuves quant au bien-être des employés et, par extension, à la qualité de vie au travail.

Elle exerce une influence positive sur la santé psychologique des travailleurs, en contribuant notamment à réduire les symptômes du stress. Les travailleurs qui bougent peu sont enclins à être moins productifs au travail. En favorisant la concentration, l’attention, la créativité, l’énergie, l’activité physique renverse donc cette tendance : en bougeant régulièrement, une personne augmente en moyenne sa productivité de 9 %.

Les milieux de travail qui favorisent la pratique régulière d’activités physiques arrivent à garder plus longtemps leurs employés en poste, ces derniers aimant que leur environnement professionnel soit engageant, et qu’il favorise le sentiment d’appartenance et leur santé.

Pour améliorer l’esprit d’équipe, rien de mieux que de bouger! Pratiquées entre collègues, les activités physiques contribuent à établir un climat de travail empreint de communication, d’échange, de collaboration et de confiance.

Les gens qui pratiquent régulièrement des activités physiques s’absentent du travail moins fréquemment et moins longtemps que leurs collègues inactifs.

ACTIZ, un outil facilitant et apprécié

Léger Marketing a également questionné 175 utilisateurs de la plateforme ACTIZ entre le 1er et le 15 décembre 2021. Il en ressort que 92 % des utilisateurs se disent satisfait de leur expérience, notamment par rapport aux idées, trucs et astuces qu’ils y ont trouvés, aux outils simples, variés et inspirants, à la pertinence des informations et à l’aide trouvée pour mieux promouvoir l’activité physique en milieu de travail.

Selon le sondage, les contenus les plus utiles et appréciés sont :

92 % des utilisateurs se disent satisfaits de leur expérience sur la plateforme ACTIZ, appréciant notamment des trucs, astuces, et outils.

Partager

Inscrivez-vous à l'infolettre

Une foule de ressources, d'outils et d'idées pour favoriser l'activité physique au travail.