Activité physique: comment transmettre sa passion aux collègues… et aux patrons!

actiz-tknl-pme-gym
Voir la vidéo

Lorsqu’il est arrivé en poste chez TKNL, une entreprise de création d’événements située à Boucherville, le directeur des opérations Pascal Nguyen avait remarqué que bon nombre d’employés pratiquaient différents loisirs, comme le ski et le vélo. Mais toujours à l’extérieur des heures de travail. 

Il n’en fallait pas plus pour que celui qui possède une ceinture noire en kung-fu se mette en tête d’implanter une véritable culture d’activité physique au bureau ! Il a commencé par installer un sac de frappes avec un système de poulies dans l’entrepôt, question de se maintenir en forme. Au départ, il pratiquait seul. Tranquillement, des collègues se sont joints à lui. Et puis l’une d’elles lui a demandé de lui donner des cours de kick-boxing. Le lendemain, elles étaient six à suivre ses enseignements improvisés !

Comme il leur manquait de l’équipement, la petite équipe s’est lancée dans la vente de biscuits et de muffins. Deux jours plus tard, la collecte de fonds avait permis de récolter 1000 dollars !

Notre patron Marc L’Heureux nous a dit : Vous avez réussi à ramasser 1000 $ ? Super, je vais verser le même montant pour vous aider à acheter de l’équipement. Ça nous a donné un sacré coup de pouce.

– Pascal Nguyen, directeur des opérations

Plus encore, le geste a eu un effet d’entraînement : inspirés par les filles, un groupe de gars a demandé aussi à s’entraîner. Pascal a donc ouvert une deuxième classe de kick-boxing. Puis une autre de judo et de CrossFit, toujours dans l’entrepôt.

C’est qu’il en fallait de la volonté pour s’entraîner dans cet espace commercial situé de l’autre côté de la rue ! En fin de compte, le gym de fortune aura accueilli les apprentis sportifs pendant 7 ans… Aussi, quand la mezzanine s’est libérée au siège social, le comité de gestion a sauté sur l’occasion. 

La direction a donné son aval sans hésiter. « Au même moment, j’avais entendu parler du programme de soutien financier pour l’aménagement d’installations sportives sur les lieux de travail, indique Pascal Nguyen. Notre projet a pu en bénéficier. » Pour le choix des équipements, le directeur des opérations a lancé un petit sondage à l’interne afin de savoir ce que ses collègues souhaitaient trouver dans leur nouvelle salle de sport. Celle-ci comprend aujourd’hui des vélos stationnaires, des rameurs, des sacs de boxe et des tatamis pour l’entraînement au sol, de même qu’un espace pour les sports de table (ping-pong et baby-foot).

D’ailleurs, les autres vidéos de cette série pourraient vous intéresser :

Sinon, qu’est-ce qui a contribué à faire de ce projet un beau succès ? Une plateforme de communication efficace (Facebook, courriels, etc.) pour tenir les troupes informées des activités, de même qu’un accès gratuit au gym en tout temps, assure Pascal. « Même ceux qui n’ont jamais été de grands sportifs viennent s’entraîner. Cet engouement me fait chaud au cœur. »

Le taux de participation élevé démontre à quel point les employés ont la volonté de faire du sport ensemble et combien ça les rend heureux. L’activité physique est un véhicule incroyable pour développer le potentiel humain. Ça brise les silos !

– Pascal Nguyen, directeur des opérations

Comme TKNL, de nombreuses entreprises ont amorcé le mouvement en déposant une demande d’aide financière pour inciter leurs employés à bouger. 

AVIS D’EXPERT AVIS  D’EXPERT

Les clés de la réussite, par Jean-François Beauchamp, Kinésiologue B. Sc.

Créativité

« C’est le premier mot qui me vient en tête devant ce témoignage. Tout a commencé par un simple punching bag, des cours informels et une collecte de fonds. Aujourd’hui, les employés ont un beau gym tout neuf. »

Collaboration

Faire équipe avec les dirigeants. « L’argent récolté grâce à la campagne de financement des employés a été doublé par la contribution de la direction. C’est inspirant ! »

Conseils d’experts

Bien choisir l’équipement. « Pour des conseils judicieux, je suggère de faire appel à un professionnel de la santé et du mouvement humain comme un.e kinésiologue. »

Financement

Demander du financement : Le volet 2 du Programme d’aide financière aux entreprises en matière d’activités physiques (PAFEMAP) permet l’achat de matériel et d’équipements sportifs et de plein air. ACTIZ vous offre 3 outils pratiques pour vous accompagner dans votre demande.

Partager

Inscrivez-vous à l'infolettre

Une foule de ressources, d'outils et d'idées pour favoriser l'activité physique au travail.


Notice: Undefined variable: modal_switch in /var/www/html/wp-content/themes/actiz/templates/elements/modal-custom.php on line 29