FERMER

Payer ses employés pour faire de l’activité physique, est-ce rentable?

Payer ses employés pour faire de l’activité physique, est-ce rentable?

On le sait : les personnes qui pratiquent une activité physique de façon régulière et soutenue jouissent de nombreux effets bénéfiques sur leur santé physique, psychologique, cognitive et sociale. Mais saviez-vous que les entreprises qui comptent des employés actifs y gagnent aussi?

De plus en plus d’employeurs ayant à cœur le bonheur de leurs employés l’ont compris et offrent des mesures pour augmenter le niveau d’activité physique dans leurs troupes. Ils remboursent le coût d’équipement sportif, organisent des défis, favorisent le transport actif ou aménagent un gymnase au bureau. D’autres jouent d’audace et vont même jusqu’à « payer » leurs employés pour bouger!

Depuis février 2019, la PME montréalaise Nexus Innovations octroie à ses employés deux heures rémunérées par semaine pour pratiquer une activité physique de leur choix. Chez M361, en plus de la mise en place d’un programme de remboursement des activités physiques et sportives, et d’une offre ponctuelle d’activités physiques, on propose une mesure similaire. Les employés sont invités à consacrer 90 minutes de leur semaine de travail (soit trois périodes de 30 minutes) à l’activité physique. Payer ses employés pour bouger? Voilà une mesure innovante qui frappe l’imagination et… qui fonctionne!

Du temps en cadeau

À peine deux adultes sur cinq ont un niveau d’activité physique hebdomadaire suffisant pour en tirer des bienfaits substantiels sur le plan de la santé. Cette tendance demeure stable, année après année. Le principal frein à la pratique d’activité physique? Le manque de temps. « Nous avons donc proposé une mesure qui vient pallier ce manque de temps libres, qui favorise l’engagement du personnel et qui est accessible à tous », explique Louis-Philippe Vallée, directeur général de Nexus Innovations.

Deux ans après l’instauration de cette mesure, 99 % des employés de l’entreprise utilisent les heures payées mises à leur disposition pour bouger. « Certains l’utilisent de façon régulière, d’autres par phases, à leur guise. Pendant la pandémie, la mesure est demeurée populaire en raison d’un besoin accru de bouger chez les employés en télétravail. »

Est-ce payant? « C’est difficile de chiffrer les coûts et bénéfices, mais c’est assurément la mesure la plus appréciée de nos avantages sociaux. Pour nous, il s’agit d’un investissement qui rejoint nos valeurs. »

Une mesure originale, des bénéfices variés

Les avantages d’instaurer de telles mesures sont nombreux.

Attraction et rétention des employés

Promouvoir la pratique d’activité physique peut faire partie d’une stratégie d’entreprise pour attirer et fidéliser une main-d’œuvre talentueuse et compétente. « Dans le marché des technologies de l’information, on joue du coude pour attirer et garder les employés professionnels. Notre mesure a un effet marqué sur la rétention du personnel », dit M. Vallée. La PME cherche à bâtir un environnement de travail qui est engageant, favorisant le sentiment d’appartenance et la santé des employés.

Baisse d’absentéisme et hausse de productivité

« Les personnes qui pratiquent régulièrement des activités physiques s’absentent du travail moins fréquemment et moins longtemps que leurs collègues inactifs, peut-on lire dans le document ministériel L’activité physique au travail : des bienfaits pour tous. De plus, elles réduisent en moyenne de 2 % leur absentéisme et augmentent leur productivité de 9 %. »

Climat de travail

Chez Nexus Innovations, les employés sont libres de pratiquer l’activité de leur choix au moment qui leur convient. On remarque néanmoins une tendance à bouger entre collègues : certains s’inscrivent au même cours de groupe ou vont courir ensemble sur l’heure du lunch. « Il y a un certain effet d’entraînement », note le directeur général.

« Les activités physiques pratiquées avec des collègues de travail améliorent les relations interpersonnelles, contribuant ainsi à l’établissement d’un climat de travail favorable pour tous », note-t-on dans L’activité physique au travail : des bienfaits pour tous. Cette habitude favorise les interactions entre employés de divers niveaux hiérarchiques et contribue ensuite à améliorer la communication, la collaboration et l’établissement de liens de confiance au sein de l’organisation.

Image de l’entreprise

Plusieurs employeurs investissent dans un programme d’activité physique pour créer une image d’entreprise positive, humaine et socialement responsable aux yeux du personnel et du public. Cela peut être un élément important d’une image de marque.

Employés en santé

Les employés actifs ont une meilleure condition physique et peuvent accomplir certaines tâches avec plus d’énergie et de facilité. Ils ont tendance à être plus enclins à adopter de saines habitudes de vie (ex. sommeil, alimentation, consommation d’alcool modéré, etc.) et sont moins à risque de choper des virus ou de développer à long terme des maladies chroniques (maladies cardiovasculaires, hypertension, etc.).

Moins de burn-out

L’activité physique a aussi des effets positifs sur la santé psychologique des travailleurs. Selon l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2013, plus du tiers des employés qualifiaient leurs journées de travail d’assez ou d’extrêmement stressantes. Le stress excessif au travail augmente de 80 % le risque de dépression. À l’inverse, la pratique d’activité physique contribue à améliorer l’humeur et à réduire les symptômes de stress, d’anxiété et de dépression.

Payer ses employés pour bouger : des clés pour que ça fonctionne

Payer des employés pour leur permettre de bouger sur leur temps de travail est une initiative intéressante, dans la mesure où l’environnement de travail y est propice, et où les conditions non contraignantes de la mesure favorisent l’adhésion des employés.

La confiance

« La confiance est l’élément le plus important, avance M. Vallée. On n’a pas mis des mesures de contrôle en place. On ne regarde pas si les gens pratiquent ou non tel sport. On embauche des professionnels, on mise sur leur honnêteté. »

La flexibilité (et le plaisir!)

Quand une activité physique correspond aux intérêts des gens, ceux-ci sont plus susceptibles d’être motivés et de maintenir leur comportement. Chez Nexus Innovations, les employés pratiquent l’activité physique de leur choix, selon leur réalité et leurs capacités. Certains marchent, d’autres font de l’escalade ou de la natation. Les activités les plus populaires sont : le gym, la course à pied et le vélo. Le questionnaire d’intérêt ACTIZ peut vous aider à mieux cerner les besoins de vos employés.

La facilité

« Les gens n’ont pas à présenter un formulaire de demande, gérer des factures ou comptabiliser les heures bougées, dit M. Vallée. N’importe quelle barrière est de trop quand tu veux encourager les gens, surtout ceux qui ne bougent pas beaucoup, à être actifs. »

La continuité

Pour qu’une mesure soit efficace et qu’elle atteigne la cible, elle doit être constante et durable dans le temps. Bien sûr, elle doit aussi être bien communiquée aux employés afin que ceux-ci soient bien informés. Un accompagnement ponctuel (ex. rencontre avec un kinésiologue) peut permettre aux employés de faire évoluer leur pratique en se fixant des objectifs réalistes, maintenant ainsi leur motivation. Voyez comment et pourquoi faire appel à un professionnel pour implanter l’activité physique dans votre entreprise.

Effet de groupe

La pratique d’activités physiques est un bon moyen de développer un sentiment d’affiliation sociale. En partageant des intérêts communs avec ses collègues, on se sent en lien et appuyé. Cet aspect contribue à maintenir la motivation à long terme envers l’activité physique et envers l’entreprise.

STATISTIQUES

150 minutes

C’est le nombre de minutes d’activité physique d’intensité moyenne qu’un adulte devrait faire par semaine.

Dépression

La dépression occupe d’ailleurs le premier rang des causes d’invalidité au travail, et ce, à l’échelle mondiale.

Partager

Inscrivez-vous à l'infolettre

Une foule de ressources, d'outils et d'idées pour favoriser l'activité physique au travail.